Présentation des équipes de la Coupe de Quidditch des Écoles

Aller en bas

Présentation des équipes de la Coupe de Quidditch des Écoles

Message par Cordelia von Carstein le Mar 27 Mar - 19:45

Voici les équipes qui vont participer au tournoi:

Beauxbâtons: L’école française n’a jamais eu une équipe qui sortait réellement du lot, sans doute à cause de leurs tactiques vieillissantes et par conséquent trop prévisibles malgré la jeunesse des joueurs. Cependant, les français ont l’avantage d’avoir des joueurs soudés et ce peu importe la situation que l’équipe affronte. Les poursuiveurs de Beauxbâtons misent énormément sur leur jeu de passe pour surprendre leur adversaire mais le piètre niveau du reste de l’équipe ne leur permet pas d’avoir de bons résultats. Le départ d’Agathe Doucet semble avoir marqué l’équipe qui se concentrait sur elle pour remporter ses matchs. Aujourd’hui, l’équipe est en pleine reconstruction et espère aller le plus loin possible dans ce tournoi.

Les + :

-Un esprit de corps infaillible
-Un jeu de passe efficace


Les - :

-Une équipe de jeunes joueurs inexpérimentés
-Des phases de jeu trop prévisibles
-Un niveau globalement faible


La Cote : ★ ★ ☆ ☆ ☆



Castelobruxo: Du côté de l’Amérique du Sud, les indicateurs sont plutôt au vert. L’équipe de l’école brésilienne compte parmi ses rangs d’excellents éléments qui attireront sans doute le regard des clubs professionnels pendant ce tournoi. Comme toujours, les joueurs misent sur la vitesse pour remporter leurs matchs et leur nouvelle composition de poursuiveurs est diablement efficace. Castelobruxo est là seule équipe à avoir écrasé Mahoukotoro et Ilvermorny, les références du Quidditch scolaire, l’année dernière en match amical. Un joli tableau qui est bien terni par des rivalités internes qui peuvent mener à des résultats désastreux en match comme le match face à  Durmstrang pendant lequel les joueurs se sont battus entre eux en plein match à cause d’une histoire de Tacos non payé. L’équipe actuelle n’a jamais eu à affronter la pression d’un tournoi et cette coupe sera une excellent occasion de voir si les joueurs de Castelobruxo ont les épaules pour la tenir.

Les + :

-Des joueurs extrêmement rapides
-Les derniers résultats sont plus qu’encourageant
-Sans doute le meilleur terrain sur le papier


Les - :

-Aucune expérience en tournoi
-Une équipe en proie à de réelles tension internes


La Cote : ★ ★ ★ ★ ☆



Durmstrang: A l’Est, les élèves de Durmstrang restent égaux à eux même. Les joueurs ne semblent pas être affectés par la perte de leur batteur vedette, le hongrois Otto Matik, le colosse ayant décidé de rejoindre une formation mystérieuse qui n’a pas encore dévoilé son identité. L’attrapeur de l’école bulgare va donc se retrouver sans couverture de qualité bien qu’il soit considéré comme l’un des meilleurs de sa génération à ce jour. L’équipe possède comme à son habitude une défense retaillée qui ne laisse que peu d’ouvertures aux poursuiveurs adverses afin de bloquer la progression du souafle pour que l’attrapeur puisse jouer la victoire en attrapant le Vif. Les joueurs de Durmstrang restent insensibles à la fatigue en plus de sembler imperturbables face aux chocs psychologiques. La formation bulgare est composée de joueurs d’expérience mais le fait de n’avoir aucune tactique de secours la rend vulnérable sur bien des points.

Les + :

-LA défense du tournoi
-Un attrapeur de haut niveau
-Un moral d’acier


Les - :

-La perte de leur puissance de feu
-Un terrain doté d’aucun atout offensif efficace…
-… ce qui les rend prévisibles


La Cote : ★ ★ ★ ☆ ☆




Ilvermrony: Certainement l’école de référence de ces derniers temps avec 90 % de victoires sur les cinq dernières années. Ilvermorny remet en jeu son trophée cette année pour un tournoi qui s’annonce complètement incertain du côté de la bannière étoilée. Son terrain a subi un très gros coup dur en perdant le buteur John Carster que certains voient déjà comme le meilleur poursuiveur de tous les temps. La formation américaine s’en remet difficilement et à dû procéder à de rapides sélections pour retrouver un buteur de bon niveau. Le reste de l’équipe reste inchangé et demeure d’excellente qualité que ça soit du côté de la double protection assurée par ses batteurs ou du gardien qui gagne peu à peu en expérience. Malgré la perte de leur buteur, les poursuiveurs restent d’excellents joueurs capables de s’adapter à toutes le situations de jeu. Ilvermrony va certainement subir bien plus cette année mais la formation reste encore l’une des meilleures dans ce tournoi.

Les + :

-Une équipe polyvalente
-Un palmarès inégalé
-Des joueurs d’expérience


Les - :

-Le départ de Carster
-Une équipe faible moralement parlant après ce dépar
t

La Cote : ★ ★ ★ ★ ☆



Koldovstoretz:
L’école russe est loin d’avoir une équipe de haut niveau. Surtout connu pour la force de ses batteurs, elle a toujours été éliminé très rapidement du tournoi, leur meilleur résultat étant d’avoir atteint les demi-finales du winner bracket. Mais leur réputation n’est pas celle d’une équipe de perdants… La formation de Koldovstoretz a un taux de réussite de 100 %, non pas dans le nombre de match où elle sort victorieuse mais dans le nombre de blessures graves que les batteurs infligent par match. A chaque match joué, au moins un joueur de l’équipe adverse termine avec une blessure très sérieuse menant à une hospitalisation prolongée. La pépite de l’équipe s’est quant à elle échappée pour rejoindre l’équipe mystère, laissant l’équipe russe avec de très grosses lacunes en défense. L’entraîneur espère mener son équipe le plus loin possible cette année même si la tâche semble plus que compliquée malgré le soutien massif des autres élèves de l’école.

Les + :

-Les dégâts infligés par les batteurs
-Des supporters toujours au rendez-vous


Les - :

-Un niveau de jeu très faible
-La perte de Pavlova


La Cote : ★ ★ ☆ ☆ ☆




Mahoukotoro: Les regards se tournent surtout vers le Japon au sujet des pronostics concernant le vainqueur de ce tournoi. La formation japonaise a certes perdu l’un de ses joueurs au profit de la fameuse équipe mystérieuse mais elle semble plutôt bien s’en remettre surtout que ce ne sont pas les joueurs de talent qui manquent au sein de l’école. Les gardiens de Mahoukotoro restent les meilleurs protecteurs d’anneaux au monde et l’actuel gardien titulaire de l’équipe le prouve bien avec un taux hallucinant de 88 % de tirs arrêtés au cours de sa carrière de jeune joueur semi-professionnel. Le terrain et l’attrapeur restent également de très bonne qualité ce qui fait de Mahoukotoro un prétendant de choix pour le titre. Le seul point faible de l’équipe serait peut-être le duo de batteur qui est loin d’être aussi efficace que celui des autres écoles. L’école japonaise semble donc avoir toutes les armes nécessaires pour prendre une sérieuse option sur la coupe des écoles.

Les + :

-Une équipe globalement très bonne…
-Une véritable muraille en guise de gardien
-Une rigueur exemplaire


Les - :

-… Mais un duo de batteurs un peu faiblard

La Cote : ★ ★ ★ ★ ★



Poudlard: L’école britannique dispose de bon arguments pour envisager le titre, mais l’équipe en a-t-elle la capacité ? Comme de nombreuses équipes du tournoi, Poudlard a dû faire face à la perte d’un joueur, ici, Cordelia von Carstein qui a décidé de se joindre à l’aventure de l’équipe mystérieuse. Dépourvu de batteur pour assurer la protection de l’équipe, les élèves ont dû chercher un remplaçant digne de se nom. La formation de l’école écossaise compte en son sein de bons atouts comme un double blitz performant capable de faire tomber les lignes d’Ilvermorny dans sa période de domination. Les voyants sont également au vert concernant le batteur rescapé et l’attrapeur des britanniques. Cependant, une défense approximative et un gardien loin des standards du tournoi semblent être des cailloux bien gênant pour une équipe qui se cherche encore dans son jeu. Poudlard va devoir rapidement trouver de quoi combler ces problèmes qui pourraient les empêcher de se joindre à la lutte pour la victoire.

Les + :

-Un blitz efficace et qui a fait ses preuves
-Un niveau globalement bon
-De jeunes joueurs très prometteurs


Les - :

-Des lacunes en défense et dans la protection des anneaux
-La perte de von Carstein


La Cote : ★ ★ ★ ★ ☆



???: "Mercenaires", "Chimères", "Cauchemars", l’identité de cette équipe mystérieuse enflamme l’imagination des fans de Quidditch. En rassemblant les jeunes espoirs du Quidditch mondial, le message envoyé est simple, la victoire est la seule option pour cette nouvelle formation aux ambitions démesurées qui ne représente aucune école. Tout a été mis en place pour que les joueurs se battent dans les meilleurs conditions possibles. Basilio De Marzi, ancien entraîneur des Pies de Montrose, l’équipe la plus titrée en ligue Britannique et Irlandaise, a repris du service pour prendre sous son aile expérimentée ces jeunes joueurs. Un tableau impressionnant qui est pourtant fragile sur un point… L’équipe ne repose sur aucun support solide actuellement et les joueurs n’ont pour l’instant jamais joué ensemble que ça soit en match amical ou en tournoi. Un point qui pourrait gâcher un casting de haute voltige. Il sera très intéressant de voir comment cette équipe va évoluer au cours de la compétition.

Les + :

-Un casting qui fait rêver
-Basilio De Marzi
-Un pari intrigant…


Les - :

-… mais qui est risqué
-Une équipe en pleine construction.


La Cote : ???
avatar
Cordelia von Carstein
Préfet serpentard
Préfet serpentard

Messages : 6196
Date d'inscription : 23/11/2017
Age : 22

Feuille de personnage
Puissance Magique:
79/300  (79/300)
Force mentale:
59/200  (59/200)
Emploi: Joueuse Quidditch Pro

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum