Arrivée en Angleterre

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Kate Holy le Ven 9 Fév - 18:24

-Rachel...je finirai par la trouver. Elle est là, dehors. Il suffit de chercher.

Se contente-t-elle de répondre, histoire de ne pas laisser paraître ses propres doutes. Elle finit par s'écarter légèrement pour pouvoir mieux regarder son deuxième enfant.

-Je suis contente de voir que toi tu vas bien, en tout cas. Tu as l'air en forme, et tu deviens une magnifique jeune femme.

Bon, là, avec les larmes et le nez rouge, un peu moins, mais elle voyait en dessous.
avatar
Kate Holy

Messages : 72
Date d'inscription : 03/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Alexis Holy le Ven 9 Fév - 18:53

- Elle donne pas de nouvelles depuis des mois... des mois... je pensais être toute seule.
avatar
Alexis Holy

Messages : 138
Date d'inscription : 09/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Kate Holy le Ven 9 Fév - 18:56

-Tu n'es plus seule. Jamais.

Elle vient serrer doucement les mains de sa fille dans les siennes, puis lui demande.

Est-ce que...tu veux bien me dire ce qui s'est passé ? Ce qu'elle t'a dit ?
avatar
Kate Holy

Messages : 72
Date d'inscription : 03/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Alexis Holy le Ven 9 Fév - 18:58

- Vous êtes morts lors de votre voyage en Afrique, c'est ce qu'elle m'a dit et elle a emmené notre jeune frère à Poudlard car il est sorcier.
avatar
Alexis Holy

Messages : 138
Date d'inscription : 09/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Kate Holy le Ven 9 Fév - 19:01

-Tyler aussi ? C'est...et dire que je ne m'en suis jamais doutée une seconde.

Elle fait une grimace puis, ayant pris sa décision, continue.

-Je comprends qu'elle n'ait pas voulu en parler, mais tu as le droit de savoir. Ton frère aussi d'ailleurs. Il n'y a jamais eu de voyage en Afrique.
avatar
Kate Holy

Messages : 72
Date d'inscription : 03/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Alexis Holy le Ven 9 Fév - 19:04

- C...je me doutais de quelque chose, Rachel était trop mystérieuse dès qu'on abordait le sujet mais, je crois qu'il ne faut pas le dire à Tyler.
avatar
Alexis Holy

Messages : 138
Date d'inscription : 09/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Kate Holy le Ven 9 Fév - 19:25

Kate pince les lèvres, indécise

-C'est un choix difficile. Je suppose que ça dépendra de ce que Rachel lui a dit et de sa vision des choses. C'est encore un enfant, mais il grandit vite.

Puis la mère de famille se concentre sur la personne en face d'elle en ce moment.

-Nous avons été enlevés. Par des gens qui voulaient faire des expériences. Sur la magie, comment elle fonctionnait, ce qui faisait qu'on pouvait l'utiliser ou non. Ils ont séparé tout le monde à l'arrivée, dans un espèce de centre, mais il m'est arrivé de pouvoir la voir, lorsqu'ils voulaient tester des choses qui utilisaient nos liens. Ou alors quand ils voulaient la forcer à me faire des choses.

Elle s'arrête un moment de parler, puis reprend.

-On a servi de cobayes pendant des mois. Je ne sais pas ce qu'ils lui ont fait, mais moi, ils ont essayé de m'améliorer. De me transformer en autre chose. Ça se voyait qu'ils ne savaient pas ce qu'ils faisaient. Certains n'avaient même pas un mauvais fond, mais à leurs yeux, j'étais juste un objet.

Elle se crispe, puis ajoute.

-Un jour, les tests ont fini par s'arrêter, et plus personne ne venait. Je suis restée. J'ai attendu, maintenue en vie par leurs fidèles machines. Puis finalement, elles aussi ont arrêté de fonctionner. Je suis restée...longtemps, à essayer de sortir. Mais les lieux avaient été construits spécifiquement pour s'assurer que ça n'arrive pas. Jusqu'à ce que...quelque chose se passe. A force d'essayer, ils ont fini par réussir. J'ai changé.  Mais ils n'ont jamais eu le temps de comprendre pourquoi ni comment. Quoi qu'il en soit, mon corps a réagi par lui-même, et j'ai pu progressivement me libérer, même si ça aussi a pris du temps, et explorer un peu.

Combien de temps est-ce que ça avait pris ? Des mois ? Elle n'avait plus la notion du temps à cette époque.

-Tout était abandonné, mais pas dans la précipitation, les choses étaient rangées, comme...en attente d'une reprise. Je n'ai aucune idée de ce qui leur est arrivé. De même pour Rachel. J'ai trouvé un endroit où il pourrait y avoir des réponses, mais je n'arrivais pas à y accéder, que ce soit avec ma...magie ou sans. Alors je suis partie. Les premiers temps, j'étais terrifiée à l'idée qu'ils soient sur mes traces, puis, le temps a passé, et je me suis remise à chercher des réponses. J'ai cherché Rachel, et je suis tombé sur quelque chose qui disait qu'elle était à Poudlard, alors j'ai pris le premier vol, et...Me voilà.
avatar
Kate Holy

Messages : 72
Date d'inscription : 03/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Alexis Holy le Ven 9 Fév - 19:46

Que dire ? Que faire face à ce récit qui semblait irréel ? Tomber les pommes.
avatar
Alexis Holy

Messages : 138
Date d'inscription : 09/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Kate Holy le Ven 9 Fév - 19:48

Ah. Kate la retient pour ne pas qu'elle tombe, et, un peu inquiète tout de même, tâche de la réveiller en douceur en lui caressant le front.

-Alexis...Alexis ?
avatar
Kate Holy

Messages : 72
Date d'inscription : 03/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Alexis Holy le Ven 9 Fév - 20:04

Pommes.
avatar
Alexis Holy

Messages : 138
Date d'inscription : 09/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Kate Holy le Ven 9 Fév - 20:13

Kate écrase donc Alexis pour en faire de la compote.

Kate installe gentiment sa fille sur le siège d'à côté et attend que cette dernière se réveille, elle n'est pas pressée.
avatar
Kate Holy

Messages : 72
Date d'inscription : 03/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Tyler Holy le Dim 11 Fév - 22:48

Dans le courant du mois de Janvier, une lettre arrive jusqu'à l'université d'Oxford, à l'intention d'Alexis, rédigée et signée par Tyler.

"Chère Alexis,

Joyeux Noël... Et désolé de ne pas pouvoir venir te voir pour le passer avec toi. Désolé de ne pas pouvoir venir tout court.
J'espère que tu vas bien, et que tu arrives à t'en sortir en Angleterre, même si je n'ai pas vraiment de doutes sur le fait que tu sois super intelligente !
Comme tu le sais sûrement déjà, je suis à Poudlard, une école de sorcellerie, où j'apprends plein de trucs cool, comme lancer des sorts avec ma baguette ou comment faire dormir les gens avec une potion que j'ai préparée ! C'est pour permettre aux gens blessés de se reposer, t'en fais pas. Ici, les gens sont très gentils, certains m'apprennent comment me comporter, d'autres, à faire du quidditch, c'est un sport où on vole sur des balais volants pour jouer aux basket, en gros.
Je me demande comment c'est, dans ton université, la vie, les gens, tout ça.
J'ai eu des nouvelles de Rachel aussi ! Elle va bien, et parviens à se débrouiller, comme toujours, de toute façon tu la connais...
J'espère que tu n'es pas trop seule, je sais que depuis la mort de papa et maman c'est compliqué, et j'espère qu'on pourra se retrouver tous ensemble un jour, parce que vous êtes toutes les deux les meilleures, et tout ce que j'aime dans la vie.
Je sais pas vraiment trop quoi écrire de plus, je suis pas très doué pour les lettres, alors si tu as des questions, n'hésite pas à me répondre par courrier également.

Je t'aime,
Ton petit frère,
Tyler. "
avatar
Tyler Holy

Messages : 1140
Date d'inscription : 03/02/2018

Feuille de personnage
Puissance Magique:
20/150  (20/150)
Force mentale:
14/100  (14/100)
Emploi: Deuxième Année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Kate Holy le Mar 13 Fév - 4:49

DEBOUT LA-DEDANS !

Kate est réveillée par le grincement désagréable des charnières de métal qui frottent les unes contre les autres. La lumière du soleil jaillit dans la cellule et éblouit la pauvre mère de famille innocente, qui pousse un grognement avant de se redresser, aussitôt suivi d'un second lorsque les chaînes ensorcelées qui retiennent ses bras la font brutalement retomber sur le matelas. Saleté de magie. Saleté de magie. SALOPERIE DE...

-Oh Holy ! Bouge un peu ou c'est moi qui te...attends mais ils t'ont pas enlevé les chaines ?

Le garde qui masque l'entrée et accessoirement la clarté du dehors éclate d'un rire gras avant de s'approcher, puis psalmodie une incantation accompagnée d'un mouvement de baguette, au terme de laquelle les fers s'ouvrent. Lashabask ? Lashsabask ? Quelque chose du genre en tout cas. Kate note ça dans un coin de sa tête tandis qu'elle se relève difficilement pour s’asseoir sur le lit, la douleur dans son dos lui rappelant les merveilleux événements des derniers jours. Elle ne peut retenir un bâillement, qui fait sourire le type en face d'elle.

-Bah alors poulette ? On dort pas bien sur les doux matelas de Wandsworth ?

Kate serre les dents et pince les narines, se demandant si elle doit l'encastrer dans le mur tout de suite.  Sauf que de un, elle ne sait pas comment faire. De deux, ça ne ferait que lui attirait des problèmes. Et de trois, depuis quand elle voulait encastrer les gens dans les murs ? Ah oui. Depuis que le destin avait décidé de ruiner chaque seconde de chaque heure de chaque jour de son existence. Dieu qu'elle haïssait la magie. Sans cette saleté de pouvoir, elle ne serait pas au trente-sixième dessous actuellement. Mais elle n'avait pas l'intention de rester là à rien faire. Que dirait Alexis si elle la voyait en ce moment...

-Bon c'est pas tout ça mais si tu veux  bouffer aujourd'hui, sors de cette putain de cellule. Tu as cinq secondes, après je referme.

Annonce le garde, qui était sorti pendant son instant d'égarement. La blonde se lève donc, enfile ses magnifiques chaussures vert vif, assorties au reste de sa tenue, avant de quitter la pièce avec un mélange de regret et de soulagement. Le reste de la prison était moche, bruyant et puant. Au moins dans sa cellule elle était tranquille. Mais bon. Elle ne comptait pas y rester éternellement.

-Ah ben tu vois quand tu veux tu peux bouger ton gros cul ! Maintenant tu me suis sagement. Tu as du voir le réfectoire hier soir. Là on est au quartier d'isolement, mais vu que t'es encore en probatoire, on t'autorise à manger avec les autres tchoins de ton bloc. Par contre évite les conneries, sinon tu resteras attachée à ton lit jusqu'à ton audience. Et crois moi qu'en ce moment elles mettent du temps à arriver.

Faire abstraction. Faire abstraction...Allez ma grande. Tu manges, tu la fermes, et tu observes. Le reste viendra ensuite.
avatar
Kate Holy

Messages : 72
Date d'inscription : 03/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Kate Holy le Ven 16 Fév - 15:58

Allongée sur le matelas de sa cellule, qui reste toujours aussi inconfortable, Kate attend le signal. La montre à son poignet, gagnée de haute lutte quelques jours auparavant, lui indique que le moment fatidique ne va pas tarder à arriver. Encore quelques heures, et, si tout se passe comme prévu, elle sera libre. Dans de sales draps, pendant un long moment, oui, mais libre. Mais bien évidemment, rien ne va se passer comme prévu. Autant ne pas se leurrer. La vie n'avait jamais pour habitude de lui faire de cadeau, ça n'allait pas commencer aujourd'hui. Il suffisait de regarder le déroulement des événements depuis son arrivée...ça faisait quoi, trois mois ? Et elle avait réussi à se compliquer considérablement la tâche.

Pourtant, ça avait bien commencé. Même si la rencontre avec Alexis n'était pas prévue, revoir sa fille lui avait fait du bien. Ça lui avait donné...du courage ? L'envie de continuer ? Un rappel qu'elle n'avait pas tout perdu en ce monde ? Un peu de tout ça. Quoi qu'il en soit, elle avait fini par laisser sa fille, en sécurité de par son anonymat, et était repartie à Londres histoire de pouvoir continuer ce qu'elle avait commencé là-bas. Ce qu'elle avait fait, plus prudemment histoire d'éviter de se retrouver dans des situations dangereuses, comme la fois précédente. Un après-midi à gauche, une petite visite à droite...des balades de plus en plus étendues et de plus en plus longues en territoire sorcier, entrecoupées de retours à l'hôtel pour noter ce qu'elle avait appris, et réviser le reste. Souhaitant éviter un maximum qu'on se souvienne d'elle, et sachant aussi que son comportement serait sans doute suspect aux yeux de quiconque s'y attarderait, elle ne passait jamais deux fois au même endroit, et tachait d'éviter les zones les plus bondées, même si ce n'était pas toujours facile. Elle avait notamment repéré le fameux chemin de traverse, qui semblait être le centre névralgique de plus ou moins n'importe quelle activité du quartier sorcier, à une exception près : les services publics, qui eux, se regroupaient autour du ministère de la magie, dont l'entrée principale (même si apparemment il en existait une pléthore un peu partout dans le Londres moldu) formait le deuxième point autour duquel semblaient s'être développés les lieux.

Elle était loin de se considérer comme prête pour aller visiter l'un ou l'autre, en ces temps troubles, et s'était donc contentée de flâner aux environs pendant quelques semaines. Jusqu'à ce que les problèmes finissent par la rattraper, un après midi juste après Noël, pendant lequel elle avait cru bon de passer la porte d'un magasin excentré, a priori sans histoire.

--

Les librairies étaient devenues ses lieux de prédilection. Des endroits calmes, dans lesquels elle était assurée de voir peu ou pas de monde, et où elle pouvait passer des heures à lire sur des sujets basiques dont elle ne pourrait jamais discuter avec quiconque sans risquer de paraître suspecte, simplement en prétextant d'être une mère de famille lambda qui feuilletait les ouvrages qu'elle comptait acheter pour ses enfants. Elle s’arrangeait pour aller faire un tour dans toutes celles qu'elle repérait, et la dénommée "Bookinae" n'avait pas fait exception.

Même sans être comparé à l'afflux de neige d'en dehors, le lieu était accueillant. L'odeur de cuir et de livres neufs était immanquable, mais suffisamment légère pour ne pas être entêtante. Les épais murs de pierre donnaient au magasin un côté ancien et mystique tout en l'isolant de la froideur hivernale, et d'épais fauteuils disposés ça et là promettaient à qui voudrait bien s'y installer un après-midi confortable. Les ouvrages anciens présentés dans la vitrine semblaient indiquer une orientation claire pour les livres anciens et les légendes sorcières. Après un rapide tour de la boutique, Kate, ayant été déjà plusieurs fois prise à défaut sur des sujets historiques qui semblaient évidents à tout le monde, s'était installée dans un coin duquel elle pouvait voir à la fois le comptoir et l'entrée puis avait commencé sa lecture d'un compte rendu de l'histoire sorcière en Europe au cours des derniers siècles. Si on oubliait le moment ou elle avait frôlé la crise cardiaque lorsque le fauteuil sous elle s'était mis à bouger, peu après qu'elle s'y soit installée, personne n'était venu la déranger, et elle s'était plongé dans l'ouvrage au point de perdre la notion du temps.

Le crépuscule était déjà là lorsqu'elle avait levé les yeux, tirée de sa lecture par une discussion animée. Depuis sa position, elle pouvait voir le libraire en plein débat avec un homme en manteau visiblement mécontent, et avait naturellement tendu l'oreille pour écouter ce qui se disait.


-...seconde fois ce mois-ci que tes originaux se révèlent être des copies ! Tu me prends pour un charlot ou quoi ?

-Ecoute Régis, inutile de t'énerver, tu dois avoir fait une erreur.  Tu sais bien que je fais vérifier les arrivages de livres anciens pour m'assurer de leur authenticité. C'est important de garder une relation de conf...

-FOUTAISES !

Le client venait de mettre un grand coup de poing sous le comptoir, et semblait sur le point d'exploser.

-J'ai demandé à trois experts différents d'examiner le dernier recueil de cryptogrammes sanscrits que je t'ai pris, TROIS ! Et ils m'ont tous dit la même chose : il n'a pas 1600 ans mais 250 !

Ca devait sûrement être très grave.

-Dans ce cas, il faut que je me mette en relation avec l'équipe de traduction. Envoie moi un hibou officiel et je te ferai un av...

-TU OSES ? Hors de question que je revienne prendre quoi que ce soit dans ton taudis puant ! Je veux mes 850 gallions, et de suite !

A voir le sang déserter le visage du vendeur, il ne devait pas avoir autant sur lui. En même temps, même elle, qui n'y connaissait rien, savait que c'était une grosse somme.

-Je ne peux pas faire ça, tu le sais bien. J'investis intégralement mes recettes pour faire tourner les stocks et récupérer de nouveaux produits susceptibles d'intéresser la clientèle. Et d'ailleurs...

Ah tiens, l'autre venait de l'agripper au collet. Elle devrait sûrement s'éclipser avant que...

-Ecoute moi bien Anatrek. Je sais que tu as une réserve de fonds dans l'éventualité ou quelque chose de rare se présenterait à l'improviste. Tu voudrais peut-être que je parle au ministère de ta manière d'importer la marchandise ?

Les mouvements frénétiques de la tête du libraire ne laissaient pas de doute quand à son avis là-dessus. Ou peut-être simplement qu'il s'étouffait. Quoi qu'il en soit, l'homme en manteau l'avait vu aussi et le reposa au sol.

-Si tu ne veux pas perdre la boutique, Donne. Moi. Mes. 850...

-837 et 2 mornilles.

-Pardon ?

Même de là où elle était, elle pouvait voir la veine qui pulsait au cou du dénommé Régis.

-837 gallions et 2 mornilles. il y a 6 gallions de frais de livraison, et il faut encore retirer les taxes et la décote vu que maintenant c'est un produit d'occasion !

Bizarrement, elle ne fut presque pas surprise que l'homme sorte sa baguette. Par contre, elle ne s'attendait pas au rayon violet qui projeta le vendeur hors de sa vue, dans plusieurs étagères étant donné des bruits d'effondrement qu'elle entendit peu après. Puis plus rien pendant quelques secondes...avant qu'une volée de livres soient projetée sur celui qui venait d'attaquer.

-Tu as dépassé les bornes. Tu sais bien que l'alarme est enclenchée même en journée, le ministère ne va pas tarder à débarquer...et tu vas payer les dégâts que tu viens d'infliger au centuple.

-J'ai hâte de leur expliquer comment tu escroques tes clients. Et puis tu ne tiendras jamais jusqu'à ce qu'ils arrivent. T'es peut-être bon en Maths, mais pour le reste...

La situation était en train de dégénérer. Il fallait qu'elle s'en aille, vite, vite...La porte n'était pas loin en plus, quelques mètres à peine. Sauf qu'elle ne fit pas dix pas avant qu'un sortilège vienne faire exploser une partie du mur à sa droite, et deux énormes rayons pleins de livres, déstabilisés par les débris, s'abbatirent sur elle dans un bruit de fin du monde, l’assommant à moitié. Le temps qu'elle reprenne ses esprits, l'affrontement avait fini par faire s'effondrer une grosse partie du magasin, recouvrant la zone d'un épais nuage de poussière qui l'empêchait de distinguer quoi que ce soit. Elle était à présent complètement coincée, impossible de se dégager. La panique ne mit pas longtemps à l'envahir, sauf qu'elle ne pouvait pas se permettre de perdre contenance...Surtout pas ! Du calme Kate, du calme. Inspire...Expire...Inspire...Allez ! Bouge, saloperie d'étagère !

-Ici la brigade de police magique, veuillez immédiatement lâcher votre baguette et sortir du magasin les mains bien en évidence. Je répète, veuillez...

Impossible de rater la voix magiquement amplifiée qui venait de retentir dans tout le magasin. L'état de la trentenaire coincée passa aussitôt de paniqué à complètement affolé. Nononononononon...Sauf qu'elle ne pouvait absolument rien faire. Elle entendait des bruits étranges, craquements, sifflement, d'autres sorts sûrement, mais elle ne voyait toujours rien.  Et puis soudain, une paire de bottes apparut dans son champ de vision.

-On a quelqu'un d'autre ici !

Le poids qui la retenait disparut, puis elle se sentit relevée de force et se retrouva en face d'un homme vêtu d'une veste frappée d'un insigne qu'elle avait déjà eu l'occasion de voir, et à l'air amical...à ceci près qu'il pointait sa baguette sur elle.

-Madame ? Est-ce que tout va bien ? Vous êtes blessée ?

Ah non, il pointait derrière elle en fait. Elle pouvait entendre les objets qui se reformaient au fur et à mesure qu'il parlait.

-Oui...non...J'étais en train de lire et puis...il y a eu une altercation entre ces deux hommes...

Est-ce qu'il pouvait voir la peur dans ses yeux ? Sûrement. Le tremblement dans son ton ? Aussi. Bon sang, du calme...

-Ne vous inquiétez pas, les deux suspects se sont neutralisés mutuellement juste avant qu'on arrive. Si vous voulez bien me suivre...

Ce qu'elle fit jusqu'en dehors du magasin, ou deux autres hommes habillés de manière sensiblement identique au premier semblaient attendre.

-Votre nom et votre prénom, s'il vous plait ? Prenez un petit moment pour souffler. Ensuite, veuillez raconter ce qu'il s'est passé en détail.

Nom et prénom hein ? Evidemment. Sauf qu'elle n'avait aucune envie de lui donner l'un ou l'autre. Est-ce qu'il allait la fouiller ? Il allait sûrement la fouiller...Sauf qu'elle avait encore ses affaires moldues...

-Kate. Kate Holy, j'étais venue ici acheter des livres pour ma fille, mais peu après que je sois arrivée...

Heureusement, le fait de raconter la discussion qu'elle avait entendu prit un petit moment et la calma quelque peu...Enfin, jusqu'à ce qu'un grand bruit de craquement la fasse sursauter. Deux hommes de plus venaient d'apparaître à quelques mètres, puis vinrent saluer ceux qui étaient déjà présents avant de rentrer dans les ruines de la librairie. Elle devait sans doute les fixer un peu trop intensément, car celui qui l'interrogeait le remarqua et lui lança un regard suspicieux.

-Foster et Pollocks, le chef ne devrait pas tarder. Votre baguette n'a rien madame ?

Sa baguette ? Sujet glissant. Très glissant. Elle manquait d'air tout d'un coup.

-Je...l'ai laissée...chez moi.

Pitoyable. Un enfant de 5 ans aurait pu faire mieux, mais surtout, au vu du coup d’œil que l'homme lui jeta après sa réponse, elle venait de faire une énorme bourde. Son rythme cardiaque remonta aussitôt loin au delà du raisonnable. Vite, trouver autre chose.

-Je...je suis malade !

S'empressa-t-elle d'ajouter avant que son absence de réponse ne devienne suspecte, ce qui fit reculer l'homme d'un bon mètre.

-Ca doit être grave si vous en êtes là. Qu'est-ce que vous avez ? Ce n'est pas contagieux au moins ?

Si seulement elle savait.

-Je n'ai pas retenu le nom, c'est très rare mais ce n'est pas contagieux, ne vous inquiétez pas.

Avait-elle semblé assez sûre d'elle ? Elle sentait sa tête commencer à tourner, trop de...non...non...elle devait partir...

-Si vous le dites. Vous avez besoin d'assistance pour rentrer chez vous ?

Kate secoua vivement la tête, désormais trop concentrée sur la sensation qu'elle s'efforçait de contenir pour pouvoir articuler la moindre phrase cohérente. Elle voyait bien qu'elle avait l'air bizarre, mais elle faisait tout ce qu'elle pouvait pour éviter le désastre.

-Vous êtes toute blanche, vous devriez rester ici quelques minutes de plus, le temps d'aller mieux.

Sauf que non, vu là ou ça en était, elle ne pourrait aller mieux qu'après être partie d'ici et être restée tranquille pendant un long moment. La trentenaire planta son interlocuteur là, tout simplement, et se mit à marcher rapidement vers la ruelle la plus proche. Allez Kate du calme, avance un petit peu, ça va aller, ça va aller...Crac. Un nouvel homme venait d'apparaître juste devant elle. Il lui lança un regard étonné...et une main en provenance de derrière elle se posa sur son épaule.

-Tiens, bonsoir Aaron, et...enchanté. Est-ce que tout va bien ?

-Madame Holy. Qu'est-ce que vous avez au bras ?

Kate, fit violemment volte face et se dégagea de l'homme -encore le même, bordel elle lui avait tapé dans l’œil ou quoi ?- avant de regarder son bras, perplexe...Puis se figea. Une longue bande de son pull manquait,
sûrement arrachée par les débris lorsqu'elle avait dégagée, et laissait apparaître en dessous les cicatrices qui constellaient sa peau.


-Rien. Laissez-moi tranquille je vous prie.

-Vous avez été abusée ?

-Comment osez-vous !

Elle l'aurait baffé si ce n'était pas un membre de la police.

-Je suis désolé, nous allons vous demander de nous suivre. Pas de baguette, une peur évidente du ministère, vous dites être malade mais je n'en connais aucune avec ces symptômes, et vous semblez avoir été scarifiée. Je ne peux pas vous laisser partir, encore moins en ces temps troubles. Chef, je l'amène au bureau

-Soit Aaron. Madame, nous ne vous voulons aucun mal, simplement, regardez-vous...il n'y a aucun mal à parler de ce qu'on vous a fait.

Deux membres du ministère pourvus de baguette, quatre autres à quelques mètres de là...Impossible de fuir. Elle était faite comme un rat.

--

Ils l'avaient emmené et elle avait attendu des heures avant de se faire interroger sous bonne garde, par le dénommé Aaron, qui s'était mis à lui poser des tas et des tas de questions sur qui elle était, pourquoi elle avait attaqué un gardé de la brigade de police magique, pourquoi est-ce qu'elle n'avait ni baguette, ni rien de sorcier sur elle mais des papiers moldus. Elle s'en était tenue au récit qu'elle avait préparé, mais étant donné qu'ils avaient vu les marques, ça rendait la chose bien plus bancale. Résultat des courses, vu qu'ils ne la croyaient pas, après avoir passé une batterie de tests qui leur avait assuré qu'elle n'était en réalité pas malade, ils l'avaient mise à Wandsworth, une prison qui servait de file d'attente pour les détenus en attente de leur jugement. Apparemment, vu qu'elle n'avait rien fait de mal mais qu'elle était hautement suspecte, ils avaient besoin d'une autorisation particulière pour pouvoir la legilemens. En conséquence, pour le moment elle restait là, sous pouvoir faire quoi que ce soit, certes relativement bien traitée, mais guère plus qu'un prisonnier lambda. Ils finiraient par venir la chercher, même si d'après ce qu'elle avait appris pendant son mois ici, la situation tendue en ce moment faisait que ça prendrait du temps. Sauf que ce temps, elle ne pouvait se permettre de legaspiller, raison pour laquelle, depuis le jour de son arrivée, elle cherchait un moyen de partir.

Les prochaines heures lui diraient si elle avait bien fini par trouver.

avatar
Kate Holy

Messages : 72
Date d'inscription : 03/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum