Arrivée en Angleterre

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Arrivée en Angleterre

Message par Kate Holy le Mar 6 Fév - 19:47

-Les passagers du vol 3134 en provenance de Boston sont invités à récupérer leurs valises porte 12.

Au sein du flot presque ininterrompu de passagers qui se dirigent vers les tapis roulants pour récupérer leurs bagages, se trouve une femme blonde d'âge moyen, visiblement pressée puisqu'elle n'hésite pas à jouer des coudes pour gagner de précieuses secondes, qui lui permettent de se placer à proximité de la sortie des valises et de ne pas avoir à attendre. Quelques minutes plus tard, la voilà sortie et en quête d'un taxi, qu'elle trouve heureusement sans trop de soucis.

-Destination ?

Première expérience du fameux accent britannique : c'est assez disgracieux. C'est à peine si le type qui lui parle est compréhensible.

-l'Ample Equality hotel, s'il vous plait.

Quelques mots prononcés d'une voix douce, avec un léger accent Américain. Quelques instants de silence, et le taxi démarre puis accélère avant de s'insérer dans le trafic Londonien, particulièrement dense à cette heure de la journée.

-Est-ce que la radio vous...Madame ! Pas de cigarette merci. Taxi non-fumeur, l'autocollant est juste à votre gauche.

La femme pousse un long soupir et jette négligemment sa cigarette par la fenêtre, puis la referme avant de se perdre dans la contemplation des bâtiments qui défilent de l'autre côté de la vitre.

Le temps passent, les minutes se muent en heures à cause des habituels embouteillages dont est victime la capitale,  puis, enfin, le véhicule arrive à destination. Kate paye puis récupère ses affaires sans traîner et claque la portière du ridicule véhicule avant de se diriger vers l'entrée de l'hôtel. Il rendait mieux sur les photos, mais il faut dire que le mauvais temps n'aide pas. Le fameux crachin Londonien semble omniprésent et au vu de la noirceur des nuages à l'horizon, le pire reste à venir. Raison de plus pour se dépêcher.  

Elle rentre donc dans le hall du bâtiment et s'approche du comptoir avant de dévisager le cinquantenaire bedonnant qui visiblement ne l'a pas remarquée.


-Bonsoir !

Les replis de son triple menton se mettent à onduler tels les vagues au sein d'une tempête alors que l'homme sursaute avant de se retourner vivement pour la dévisager.

-Bonsoir ! Bienvenue à l'Ample Equality ! Vous désirez ?

Au moins il était poli. Ça pourrait être pire.

-J'ai une réservation au nom de Kate Holy. Cinq nuits, chambre simple, petit déjeuner compris.

Elle attend que le réceptionniste la trouve dans la base de données...Une minute...Deux...Mais que fait-il ?

-Monsieur ! Chambre D111 ! Il y a un problème ?

Rester aimable, ne pas l'étrangler. Il était juste un peu lent. Au moins au Hilton, Nathan était rapide et efficace...Elle sort son passeport histoire d'éviter un autre échange de questions inutile et le lui tend.

-Je vous ai trouvée ! Toutes mes excuses madame...Rachel Holy, en effet.

Enfin. Sauf que l'homme ne semble pas vouloir faire quoi que ce soit.

-La clé peut-être ?

Cette fois-ci, le regard qu'il lui lance est presque désespéré. Il lui tend une carte magnétique d'une main tremblante, et elle doit presque la lui arracher des mains.

-Merci beaucoup. Bonne soirée monsieur...Leeven.

Lit-elle sur son badge. Quel nom étrange. La jeune femme commence donc à s'éloigner, et entend dans son dos l'homme s'écrier "Les petits déjeuners sont servis entre six heures et onze heures."

-Je sais déjà merci.

Elle ne prend même pas la peine de se retourner et se dépêche de rejoindre sa chambre, l'ouvre et entre péniblement son bagage à l'intérieur avant de refermer la porte puis de se laisser tomber sur le lit. Relativement confortable. Finalement cet hôtel n'était pas si horrible. Enfin, elle n'avait pas encore goûté à la cuisine locale.

La trentenaire prend une grande inspiration puis expire lentement, perdue dans sa contemplation de la blancheur du plafond. L'Angleterre. Elle y était. Ca avait été plus simple que prévu. Mais les choses le seraient beaucoup moins à partir de maintenant. Mon bébé, où es-tu ?

Kate vient effleurer le pendentif autour de son cou, puis se redresse brusquement et se dirige vers les douches. Elle n'avait pas dormi depuis bientôt une journée, mais ici, la soirée ne faisait que commencer. Il n'y avait plus qu'à trouver comment la mettre à profit.

avatar
Kate Holy

Messages : 22
Date d'inscription : 03/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Kate Holy le Mer 7 Fév - 13:36

C'est à nouveau sur le lit que Kate se réveille le lendemain matin, accompagnée d'un divin mal de crâne qui rend la moindre pensée des plus désagréables. La mère de famille ouvre les yeux, puis les referme aussitôt, aveuglée aveuglée par la clarté du ciel nuageux...Comment ça le ciel ?

Elle ouvre à nouveau les yeux, plus lentement.



Où était-elle ? Clairement pas dans sa chambre d'hôtel. Son cerveau embrumé par la fatigue et, visiblement encore à cette heure-ci, l'alcool, ne parvient à trouver aucune explication, surtout qu'elle n'a pas le moindre souvenir de comment elle s'est retrouvée là. En fait, elle n'a pas beaucoup de souvenirs d'hier soir...

Kate se redresse difficilement pour se mettre assise, grimaçant au contact des galets froids sous ses doigts -comment est-ce qu'elle avait pu confondre avec un lit ?-, et balaye la rive de la Tamise du regard. Mis à part un promeneur au loin, les lieux sont déserts. Elle baisse alors les yeux pour examiner son état...ses vêtements semblent en bon état, par contre ses mains...Du sang séché ? Le sien ou celui de quelqu'un d'autre ? Elle a mal partout mais la douleur provient probablement des courbatures dues au matelas de fortune qu'elle s'était choisie...

Quelques mouvements laborieux plus tard, la voilà debout. Instable, vacillante, mais debout. Hors de question de rester là une minute de plus. Il faut qu'elle rentre à l'hôtel, qu'elle prenne deux ou trois boites d'aspirine et qu'elle se repose. Alors elle commence à marcher, lentement mais sûrement, suivant le fleuve jusqu'à trouver un escalier qui lui permet de remonter, et se retrouve dans une ruelle, qui après quelques centaines de mètre débouche sur une avenue passante et noire de monde.

Et maintenant  ? Où aller ? Elle n'a aucune idée d'où elle est. Ses seuls points de repère sont l'abbaye de Westminster et Big Ben, loin, très loin dans le paysage. Elle pourrait être presque n'importe où en fait.

Elle met la main dans la poche de son Jean et...visiblement elle a toujours son téléphone. Piètre consolation, mais au moins elle devrait pouvoir trouver son chemin. Et en effet, après avoir pianoté quelques instants  et récupéré une connexion au Fast-Food du coin, elle récupère un itinéraire qui devrait lui permettre de rentrer. 2h30 de marche. Ca promet.

Kate se met donc en route, et tâche de rassembler ses souvenirs pendant ce temps. Repartir du début. Hier soir, hier soir...
avatar
Kate Holy

Messages : 22
Date d'inscription : 03/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Kate Holy le Ven 9 Fév - 3:41

Tard dans la nuit, Kate contemple le plafond de sa banale chambre d’hôtel, d'un blanc immuable, rassurant...Mais la vue est ennuyeuse, et son dos courbaturé par la nuit mouvementée d'avant-hier la fait souffrir, alors lors elle bascule de profil, ce qui lui permet de regarder un autre mur, plongé dans la pénombre, mais cependant couvert d'ombres de toutes tailles et de toutes formes. Des feuilles, en majorité imprimées de sites internet moldus, couvertes d'annotations, entourées, raturées ou surlignées. Décidément, les lieux se transformaient progressivement en un repère de complotiste illuminé.

La mère de famille ne peut retenir un sourire à cette pensée. Si la journée précédente avait été consacrée à récupérer après sa première nuit désastreuse, pendant la seconde, elle avait taché de mettre à profit ce qu'elle avait appris durant cette fameuse soirée. Oui, les choses avaient fini par lui revenir en mémoire...

La douche. Défaire la valise, se changer, vérifier ses papiers, notamment la présence des fines liasses de livres sterling, puis prendre son courage à demain, et ressortir. Prendre le taxi, manquer de s'endormir dedans mais récupérer un peu, se faire déposer à l'entrée du quartier "sorcier" de Londres. Puis commencer ce pourquoi elle était venue : la recherche d'informations.

--

Car oui, si le secret magique était levé, ce n'était pas pour autant que les deux peuples interagissaient sans heurts et partageaient leurs connaissances et leur culture. C'était même le contraire en fait, notamment à cause de tous les cataclysmes de grande ampleur et d'origine magique qui avaient secoué la planète depuis quelques années. Le dernier en date étant la guerre entre les différentes factions sorcières, la plus tyrannique étant bien évidemment celle ayant le contrôle du pays où semblait se trouver sa fille. Au final, l'indifférence entre les deux peuples s'était mue en une hostilité grandissante, ce qui rendait sa tâche d'autant plus ardue. Elle partait de rien, un élément minuscule et pourtant tellement frappant qu'il l'avait poussée à se jeter dans l'inconnu et à traverser un océan en l'espace de quelques jours.

Elle bossait comme serveuse dans un bar de Boston à cette époque. Une rumeur courait selon laquelle la ville était proche d'une école de magie dénommée Ilvermorny, alors elle s'y était rendue, dans l'espoir de pouvoir approcher ce monde si différent. Elle avait d'abord cru que Rachel était partie étudier là-bas, alors elle avait commencé à travailler dans les bars les plus animés de la ville, quelques semaines à la fois, en quête d'un endroit où se mêlaient des membres des deux peuples, pour se renseigner. La mère de famille avait fini par trouver, mais ce n'était pas vraiment ce qu'elle espérait.

Les moldus venaient en quête d'une manière inédite de se défoncer ou d'un coup d'un soir plus exotique qu'à l'accoutumée, et les sorciers saouls avaient plus tendance à détruire les tables qu'à lâcher des informations. Pendant des mois, elle avait recueilli les miettes, découvert des termes qu'elle ne connaissait pas, appris à séparer les divagations dues à l'alcool des éléments véridiques, et les mensonges destinés à impressionner les moldus des descriptions honnêtes.

De plus, Kate avait rapidement remarqué que les sorciers échangeaient leurs nouvelles par des moyens quelque peu archaïques, comme des journaux. Journaux qu'elle avait tenté à plusieurs reprises de dérober en profitant de son statut. Mais les sorciers étaient aussi protecteurs envers leurs possessions que des chiens affamés envers leur pitance. Après avoir failli perdre une main en voulant prendre un papier dans un portefeuille à l'apparence anodine, elle avait fini par abandonner l'idée de tenter quoi que ce soit si elle n'était pas absolument sûre de pouvoir récupérer ce qu'elle voulait, sans risque. Ça lui avait au moins permis de vérifier deux trois détails troublants la concernant, mais elle avait dû prendre son mal en patience. Jusqu'à ce que le destin décide de lui donner un coup de pouce.

Pendant une soirée banale de Novembre, un couple de touristes britanniques était venu prendre un pot, et après une demi-heure de palabres incompréhensibles sur des sujets qui la dépassaient complètement, l'homme avait sorti un quotidien, différent de ceux qu'elle avait l'habitude de d'observer en douce. Si, à l'image des versions Américaines, celui-ci était remplis de termes inconnus -même si elle commençait à en comprendre certains-, un détail l'avait paralysée. Une photo animée, représentant une jeune blonde souriant devant l'objectif, aux fossettes reconnaissables entre mille, et pour cause. Kate voyait les mêmes chaque matin dans le miroir.

La vue d'une petite Rachel lui faisant des signes de main avait manqué de la faire défaillir. Mais elle s'était trahie pour cette même raison, et le couple lui avait lancé un regard suspicieux qui lui annonçait qu'elle était grillée. Vu qu'elle n'avait absolument pas l'allure d'une des leurs, l'homme avait sorti sa baguette, et Kate s'était enfuie sans demander son reste. En l'état actuel des choses, elle ne pouvait pas prendre le risque d'être découverte. Après avoir passé une nuit à graver dans sa mémoire les traits de sa fille, elle s'était mise à rechercher tout ce qu'elle pouvait sur la magie au Royaume Uni et sur la légende de l'image qu'elle avait vue. Elle n'avait malheureusement trouvé grand chose, à un détail près : un des mots étranges présents dans la description de la photo correspondait à l'équivalent Européen de l'école américaine. Au vu du reste, il n'avait pas fallu longtemps à la mère de famille pour additionner deux et deux. Le lendemain, elle partait en direction de Londres, avec une seule idée en tête. Trouver comment accéder à Poudlard.

--

Voilà donc la raison pour laquelle elle s'était retrouvée en marge du quartier magique de la capitale ce soir-là. La zone était pour ainsi dire un No man's Land. D'après le peu qu'elle avait réussi à dénicher avant son départ précipité, les moldus qui s'y aventuraient en revenaient dans des états assez exotiques...quand ils revenaient. Personne ne savait quelle était sa véritable taille, ni ce qu'elle contenait, et les rumeurs les plus folles couraient sur des boutiques aux mille et unes merveilles et des banques en or massif protégées par des dragons. Où était la frontière entre les témoignages et la fiction ? Impossible à dire. Ce qui était sûr, c'est qu'elle devait faire preuve de discrétion et de prudence.

Les premières maisons avaient l'air banales. Ce n'est que lorsqu'elle avait vu de ses yeux un groupe d'une quinzaine de personnes apparaître brusquement au beau milieu d'un parc avant de se faire...happer par le mur d'un immeuble non loin qu'elle avait compris. Ici, ce n'était pas chez elle. Ça avait beau y ressembler, la moindre pierre, la moindre feuille pouvait receler des choses qu'elle était à des année-lumière d'imaginer. En outre, le moindre souffle de vent pouvait signifier sa propre mort.

La mère de famille avait alors continué à avancer, en tachant de ne pas se laisser distraire. Elle était passée à côté d'une femme avec un sac à tentacules qui discutait avec un homme sans tête, elle avait vu des chevaux démoniaques voler dans le ciel au-dessus d'elle, des cheminées aux flammes bleues d'où les gens entraient et sortaient comme si c'était des ascenseurs.  Heureusement pour elle, l'endroit dans lequel elle se trouvait semblait plutôt calme. Enfin, jusqu'à ce qu'elle tombe brusquement sur une rue passante et se fasse littéralement submerger par les lumières, les bruits et les odeurs. Kate s'était extraite à grand mal du flux ininterrompus de créatures en tout genre, et avait débouché devant un bar. Un bar qui ne ressemblait à rien de ce qu'elle connaissait. Même celui dans lequel elle avait exercé lui semblait d'une banalité extrême en comparaison.

La jeune femme était entrée d'une démarche incertaine, puis s'était ressaisie et s'était dirigée d'un pas confiant vers le comptoir avant de s'y installer. Même si elle n'en menait pas large, elle avait réussi à garder contenance, jusqu'au moment où un espèce de nain avec un groin qui lui prenait la moitié du visage -et officiait visiblement comme tenancier- lui avait demandé d'une voix nasillarde ce que voulait "la grande dame". Faute de mieux, Kate avait commandé la première boisson au nom prononçable dont elle avait pu trouver le nom sur la carte animée fixée contre un mur.

Grave erreur ! La créature lui avait amené un verre rempli à ras-bord d'un liquide rouge vif bouillonnant, à l'aspect presque magmatique, qui lui semblait plus apte à dévaler les pentes d'un volcan qu'à finir dans son estomac. Comme si ça ne suffisait pas, le barman l'avait qualifiée de "courageuse mais un peu folle pour prendre ça aussi tôt". Elle avait jeté quelques coups d’œil autour d'elle, avait remarqué qu'elle était soudainement devenue le centre de l'attention, et s'était résignée à l'inévitable. Sachant qu'elle n'aurait jamais le courage de le finir si elle se contentait de goûter pour commencer, elle avait prié mentalement pour finir la soirée en un seul morceau avant de vider le verre cul sec.

Un goût indescriptible lui avait explosé dans la bouche, puis elle avait senti un froid glacial recouvrir sa gorge et les parois de son œsophage. La sensation aurait fait suffoquer un bon nombre des piliers de bars qu'elle avait eu l'occasion de côtoyer, mais ce n'était rien à côté de l'instant d'après, où le froid s'était mué en un feu dévorant qui l'avait consumée de l'intérieur durant de longues secondes. Seulement, le ressenti avait réveillé en elle les souvenirs de douleurs bien pires, et la mère de famille à l'apparence innocente avait simplement fermé les yeux et attendu quelques instants avant de déclarer d'une voix douce.

-Pas mauvais !

Après ça, tout le bar avait voulu lui offrir un verre. Visiblement, sa descente n'était pas commune, même chez les sorciers, et trouver quelque chose qui ferait flancher la trentenaire était devenu l'attraction de la soirée. Elle avait refusé poliment un verre, deux verres, dix verres, puis avait réalisé qu'elle tirerait bien plus en quelques minutes des prétendants aux apparences diverses qu'elle rejetait qu'en une année de recherche depuis l'extérieur. Kate avait accepté le onzième, et à partir de là, les choses s'étaient enchaînées. Aidée par le barman, qui visiblement surveillait le contenu des substances qu'on lui proposait pour éviter que sa nouvelle mascotte ne flanche trop vite, elle avait passé la soirée là, sur son tabouret, à discuter avec des inconnus.

Le stress s'était lentement dissous dans l'alcool, et les mensonges lui étaient venus, brodés sur les connaissances acquises au fur et à mesure de la soirée. Elle avait entendu parler de gallions, de balais, de quidditch, de sorts en tous genres, de plantes, de malades, d'athlètes, de travail, de vacances,...tant de choses, tant de nouveautés qu'elle s'était rapidement noyée dans la masse d'information disparate à sa disposition. Ou peut-être était-ce ses fonds de verre ? Jusqu'à finalement ne plus être capable d'aligner deux mots. La pendule spectrale sur le mur en face d'elle lui indiquait plus de trois heures du matin. Il était temps de rentrer, alors elle s'était excusée auprès du vampire mélomane -fort poli au demeurant-, qui lui avait d'ailleurs semblé très déçu, avant d'essayer de quitter les lieux.

Sauf que ses jambes ne la portaient plus. Elle s'était effondrée au sol avant d'être rattrapée par la vitesse surnaturelle de son dernier interlocuteur, qui lui avait gentiment proposé de la raccompagner. Mais elle n'était pas folle à ce point, alors elle s'était contentée de lui demander de l'aider à sortir du bard, puis avait progressé tant bien que mal en longeant les murs. A partir de là, sa mémoire était vraiment confuse, mais elle se souvenait avoir marché...longtemps...d'être tombée aussi. Quelques fois. Beaucoup de fois. Et finalement, le lendemain, en début d'après-midi, elle s'était réveillée à des kilomètres de là, sans que rien d'autre ne lui soit arrivé, heureusement pour elle.

Il lui avait fallu une quantité prodigieuse de café à l'aspirine et 11 douches successives pour que les souvenirs se mettent à revenir, et une seconde nuit -de quinze heures- pour qu'elle finisse d'évacuer les substances qu'elle avait absorbées. Mais le lendemain, elle allait mieux, alors elle s'était empressée de recopier tout ce qu'elle avait à récupérer dans sa mémoire, puis de le comparer à ce qu'elle pouvait trouver chez les moldus, pour essayer de déduire d'autres choses, autant que possible, utilisant la logique et les règles qu'elle avait découvertes, peu nombreuses mais immuables. De ces réflexions étaient né l'amas de feuilles fixé au mur qu'elle contemplait en cherchant le sommeil.

Ce soir encore, elle se reposait, mais demain, elle y retournerait, pour en apprendre plus, sur d'autres sujets, pour découvrir encore un millier de nouveaux mots et pour en oublier un autre. Elle finirait par trouver. Ce n'était qu'une question de temps.
avatar
Kate Holy

Messages : 22
Date d'inscription : 03/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Kate Holy le Ven 9 Fév - 15:49

Pourtant, le lendemain, en début d'après-midi, ce n'est pas vers le centre-ville qu'elle roule, mais sur une quatre voies, en direction du Nord-Ouest. A cause du rêve qu'elle a fait cette nuit.

C'était plus un souvenir qu'autre chose. Le spectre d'une époque où la famille était encore entière, un simple dîner dans la joie et la bonne humeur, ou pour la première fois, la dauphine avait exprimé son désir de partir au lycée à l'étranger. Malgré son jeune âge, ses arguments étaient -comme toujours- sensés et raisonnables, et il ne lui avait pas fallu plus de quelques minutes pour convaincre le reste de la famille du bien fondé de sa pensée, et tout le monde l'avait encouragée. Surtout Rachel, qui lui avait juré de venir la voir aussi souvent qu'elle le pourrait quand elle en aurait les moyens.

A l'époque où leur vie avait basculé, Kate s'était jurée de ne jamais entraîner Alexis dans tout ça. La dernière chose qu'elle voulait était que sa fille subisse la même chose qu'elle.  Mais étant donné la situation, la raison de la venue de Rachel en Europe semblait plus claire...et une petite visite du site de la Oxford High School n'avait fait que confirmer à Kate que sa fille étudiait toujours là-bas. Si elle avait rapidement déduit que Tyler avait probablement été pris en charge par l’aînée, l'idée que la plus jeune sœur et la plus grande soient en contact ne lui était jamais venue à l'idée, mais semblait pourtant couler de source. Rachel en savait probablement plus sur les problème auxquels la famille Holy avait été confrontée que le reste de la famille réuni. Quoi qu'il en soit, ça lui permettrait au moins de retrouver la fille qu'elle pensé ne jamais pouvoir revoir.

Et d'ailleurs, voilà qu'elle arrivait à Oxford. Quelques minutes plus tard, la voilà arrivée dans un domaine qui avait plus un commun avec le parc d'un château du dix-huitième qu'avec celui d'un lycée. Et dire que ce celui de l'université était dix fois plus grand...Kate se gare puis se dirige vers le bâtiment administratif, qu'elle s'était assurée de situer avant de partir, et se prépare à une discussion ennuyeuse avec un nouveau réceptionniste attardé mentalement...mais c'est une asiatique, plus jeune qu'elle, qui tient l'accueil et lui demande immédiatement en la voyant arriver.


-Bonjour ! Comment puis-je vous renseigner ?

Voilà qui changeait de ses expériences précédentes.

-Bonjour. Je suis la mère d'une des pensionnaires, et je suis passée faire une petite visite à l'improviste. Il s'agit d'une des transfers américaines d'Athena.

La réceptionniste lui fait un petit sourire.

-J'en connais une qui va être heureuse. Si me souvenirs sont bons, aucune des jaunes ne voit sa famille plus de quelques fois dans l'année.

Elle pianote quelques commandes sur son pc puis reprend.

-Son nom ? Et il me faut aussi une signature sur la décharge que voilà, ainsi que votre passeport. 

Kate hoche la tête et s'exécute, remplissant la case indiquée sur le papier avant de lui montrer son passeport, ajoutant au cas où.

-Alexis Holy.

Elle attend ensuite quelques instants, jusqu'à ce que la secrétaire lève le regard vers elle.

-Kate Holy ? C'est étrange, vous n'êtes pas inscrite sur le registre des parents de notre adolescente.

Chose qui plonge la mère de famille dans la perplexité la plus totale.

-Je ne comprends pas, vous pouvez vérifier ? Vous n'avez pas...une copie de son passeport par exemple ? Mon nom devrait apparaître dessus.

La secrétaire se contente d'hocher la tête puis de pianoter furieusement sur son clavier, laissant Kate dans son abîme de réflexion. Jusqu'à ce qu'elle comprenne que vu la situation des années précédentes, la raison pouvait être toute simple. Et cela signifierait que Rachel et Alexis avaient bien été en contact.

-En effet, Madame Holy. Toutes mes excuses. D'après les registres, il semblerait que votre nom ait été retiré, il y a un peu plus d'un an.

Ça pourrait correspondre ? Oui, possiblement. Restait à savoir si le reste de ses suppositions était avéré. De toute manière, elle n'allait pas tarder à le savoir.

-Vous pouvez simplement lui signifier que quelqu'un l'attend à l'accueil ?

La secrétaire lui lance un regard perplexe, puis répond sans se départir de son formalisme.

-Bien sûr. D'après son emploi du temps, son dernier cours de la journée finit à seize heures. Vous avez de la chance. Elle ne tardera pas.

La jeune femme lance ensuite un coup de fil d'à peine quelques secondes, puis invite Kate à s’asseoir sur un des confortables fauteuils répartis dans le hall. Ce qu'elle fait sans rechigner, sentant le stress monter. Cela faisait quoi...Deux ans qu'elle n'avait pas eu de ses nouvelles ? Et combien qu'elle ne l'avait pas vue en personne ? Un an de plus ? Est-ce que sa fille allait la reconnaître ? Question stupide. Bien sûr que oui. Du calme. Tu dois rester forte, pour elle. Pour eux tous.
avatar
Kate Holy

Messages : 22
Date d'inscription : 03/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Alexis Holy le Ven 9 Fév - 16:11

Une tête brune ne tarde pas à arriver se demandant qui venait la voir, après tout, elle n'avait plus de parents et plus de nouvelles de Rachel depuis bien quelques mois désormais, serait-ce Tyler ? Impossible, d'après Rachel il ne pouvait quitter son école et encore moins en cette période ou alors quelque chose lui était arrivé à lui aussi? C'est avec un certain stress au ventre qu'elle se présente donc au hall cherchant du regard la personne et... ses yeux se posent alors sur sa mère ? Comment ?

- M...ma... non ? C'est... une blague faite par la magie, c'est ça ?
avatar
Alexis Holy

Messages : 16
Date d'inscription : 09/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Kate Holy le Ven 9 Fév - 16:17

Kate regarde sa fille arriver et doit retenir à grand peine les larmes qui lui montent aux yeux. Elle avait tellement grandi...La petite Alexis était même plus grande qu'elle maintenant. Elle se lève et vient lentement à sa rencontre, la gorge nouée.

-Bonjour mon ange...

Finit-elle par articuler d'une voix tremblante.
avatar
Kate Holy

Messages : 22
Date d'inscription : 03/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Alexis Holy le Ven 9 Fév - 16:18

C'est alors plusieurs clignement de yeux puis un frottement et même du pincement qui vient s'effectuer sur Alexis pour voir si elle rêvait mais non, sa mère était belle et bien devant elle... que...

- Comment ? je ?

Et finalement les larmes viennent tout doucement s'emparer des pupilles de la jeune Holy.
avatar
Alexis Holy

Messages : 16
Date d'inscription : 09/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Kate Holy le Ven 9 Fév - 16:25

La mère Holy continue à avancer et écarte les bras.

-Ce n'est pas de la magie...C'est moi...c'est maman...

Dit-elle avant de venir doucement enlacer sa fille, avec prudence car une part d'elle-même s'attendait à un rejet.
avatar
Kate Holy

Messages : 22
Date d'inscription : 03/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Alexis Holy le Ven 9 Fév - 16:27

Et en effet, c'est un rejet instinctif car elle ne pouvait y croire, alors elle recule et appelle même à l'aide.
avatar
Alexis Holy

Messages : 16
Date d'inscription : 09/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Kate Holy le Ven 9 Fév - 16:34

-Alexis ! Je t'en prie !

S'écrie Kate, le désespoir filtrant dans sa voix.

-Je te chante des berceuses depuis que tu es bébé, je vous séparais lorsque vous vous battiez avec Rachel pour avoir la meilleure chaise dans la cuisine, je t'ai aidée à apprendre à marcher, à faire du vélo, je t'ai emmenée à ton premier cours de danse et ensuite à Orlando pour te consoler de ne pas avoir pu assister à ta kermesse...Tyler t'en a voulu pendant des mois parce qu'il a cru que tu l'avais fait tomber malade exprès pour ne pas qu'il vienne.

Une larme solitaire coule sur sa joue, tandis que la secrétaire regarde la scène d'un œil suspect et décroche le téléphone avant d'appeler un certain numéro.
avatar
Kate Holy

Messages : 22
Date d'inscription : 03/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Alexis Holy le Ven 9 Fév - 16:36

Cependant le jeune femme nie, ce n'était juste pas possible, elle avait enterré ses parents et fait le deuil, elle continue se reculer jusqu'à se heurter à un mur et éclater en sanglot, quelle vilaine blague lui était faite ?
avatar
Alexis Holy

Messages : 16
Date d'inscription : 09/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Kate Holy le Ven 9 Fév - 16:44

-Madame. Veuillez rester loin d'Alexis s'il vous plait. La police ne va pas tarder à arriver, ne faites rien de stupide. Vous voyez bien que vous lui faites du mal.

Dit doucement la secrétaire qui attendait visiblement que les secours arrivent pour la sortir de cette situation pour le moins compliquée. Mais Kate n'est pas vraiment en état d'entendre raison, le rejet de sa fille lui brise le cœur et les pleurs de cette dernière font échos aux siens.

-Je t'en prie...je ne sais pas ce que Rachel t'a racontée...J'ai été enfermée là-bas longtemps mais j'ai fini par arriver à partir...

En désespoir de cause, elle finit par enlever l'épais pull qui la recouvrait jusqu'au cou et lève haut ses bras, dévoilant une quantité assez phénoménale de cicatrices de toutes les formes et de toutes les tailles, et pourtant  trop bien ordonnées pour ne pas avoir été causée par quelqu'un de consciencieux.

-Ils m'ont tout pris ! Rachel, toi, Tyler et même mon propre corps. Mais je suis toujours là. Ils m'ont laissée en vie, ça fait des mois que je vous cherche...
avatar
Kate Holy

Messages : 22
Date d'inscription : 03/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Alexis Holy le Ven 9 Fév - 16:46

- ENFERMEE OU CA ? TU ES MORTE PENDANT VOTRE VOYAGE EN AFRIQUE !

Alexis constate avec horreur les cicatrices de Kate et ferme les yeux, était-ce un cauchemar ?
avatar
Alexis Holy

Messages : 16
Date d'inscription : 09/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Kate Holy le Ven 9 Fév - 16:50

-Non.

Dit-elle simplement avant d'aller s’asseoir sur une chaise, en faisant signe à la secrétaire qu'elle ne compte rien faire de dangereux. Visiblement, les premiers mots de sa fille l'avait induite en erreur.

-J'ai réussi à m'enfuir il y a six mois. Je n'ai pas cherché à te joindre au début parce que j'avais peur qu'il finisse par t'arriver la même chose qu'à moi. Mais personne ne m'a poursuivie, personne ne m'a attaquée, et j'ai fini par retrouver la trace de Rachel, ici, en Angleterre. Qu'est-ce qu'elle t'a dit ?
avatar
Kate Holy

Messages : 22
Date d'inscription : 03/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Alexis Holy le Ven 9 Fév - 16:52

Mais s'enfuir de quoi , Alexis ne répond pas, si elle le pouvait là maintenant elle se jetterait par une fenêtre.
avatar
Alexis Holy

Messages : 16
Date d'inscription : 09/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Kate Holy le Ven 9 Fév - 16:56

La police finit par arriver et histoire d'éviter le scandale, Kate lance un dernier regard à sa fille et lui dit.

-Je ne veux pas m'imposer à toi. Je serai au Hilton d'Oxford si jamais tu souhaites me voir.

Elle fouille dans ses affaires un instant puis sort de son portefeuille une vieille photo de la famille prise à l'époque où Tyler était encore bébé. Elle la pose sur le siège à côté d'elle, puis repart vers les policiers et se laisse raccompagner en leur expliquant la situation le plus simplement possible histoire d'éviter de finir au poste.
avatar
Kate Holy

Messages : 22
Date d'inscription : 03/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Alexis Holy le Ven 9 Fév - 18:01

Après grande réflexion mais aussi son sac en main, Alexis vient rejoindre sa mère à l'endroit donné.
avatar
Alexis Holy

Messages : 16
Date d'inscription : 09/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Kate Holy le Ven 9 Fév - 18:03

Kate est assise sur un fauteuil dans le petit salon présent au rez de chaussée de l'hôtel, bien en vue. Elle est en train de lire une espèce de dossier, et, concentrée, n'a pas vu sa fille arriver.  
avatar
Kate Holy

Messages : 22
Date d'inscription : 03/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Alexis Holy le Ven 9 Fév - 18:05

- M...maman.

Dit Alexis faiblement.
avatar
Alexis Holy

Messages : 16
Date d'inscription : 09/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Kate Holy le Ven 9 Fév - 18:09

Kate lève les yeux et aperçoit sa fille. Elle ferme son dossier et le range dans un sac à côté d'elle, avant d'inviter simplement cette dernière à s’asseoir à ses côtés, ne voulant pas forcer les choses.
avatar
Kate Holy

Messages : 22
Date d'inscription : 03/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Alexis Holy le Ven 9 Fév - 18:14

C'est ce que Alexis fait en fixant sa mère pour voir si elle était réelle.
avatar
Alexis Holy

Messages : 16
Date d'inscription : 09/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Kate Holy le Ven 9 Fév - 18:15

Kate lui adresse un sourire timide et tend doucement sa main, de nouveau vêtue de son pull.

-Je ne vais pas disparaître. Je te le promets.
avatar
Kate Holy

Messages : 22
Date d'inscription : 03/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Alexis Holy le Ven 9 Fév - 18:16

C'est timidement qu'Alexis prend la main de Kate pour ensuite se jeter dans ses bras en pleurant à chaudes larmes.
avatar
Alexis Holy

Messages : 16
Date d'inscription : 09/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Kate Holy le Ven 9 Fév - 18:19

Kate la serre contre elle, d'abord de toutes ses forces, puis finalement relâche légèrement son étreinte pour la bercer tendrement.

-Sshhh...C'est fini, tout va bien, maman est là.

Murmure-t-elle, quoi qu’émue elle aussi.
avatar
Kate Holy

Messages : 22
Date d'inscription : 03/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Alexis Holy le Ven 9 Fév - 18:20

- Maman est là...

Répète doucement Alexis avant d'ajouter.

- Mais Rachel non...
avatar
Alexis Holy

Messages : 16
Date d'inscription : 09/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée en Angleterre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum