Appartement d'Harper

Aller en bas

Appartement d'Harper

Message par Catherine Harper le Jeu 25 Jan 2018 - 9:31

Un appartement perdu en plein dans Londres. Pas ultra grand, pas ultra spacieux. Enfin... si, il l'est. Mais ça c'est surtout parce qu'il n'est pas composé de meubles quelconque, d'objets divers, de déco... non. Rien de tout ça. L'appartement est presque entièrement vide.



Presque entièrement, car quand même, la salle de bain est un minimum équipée. La cuisine aussi, il y a de quoi faire à manger, mais juste le strict minimum. Une chambre, une seule, composée... d'un lit.



Et c'est tout. Pas de table, pas de chaises nul part, pas d'objets de divertissement, pas de décoration, pas de tableau, rien. Le vide presque absolu.

Il s'agit évidemment de l'appartement de l'ex Tireuse d'Elite ex Résistante Catherine Harper.
avatar
Catherine Harper

Messages : 196
Date d'inscription : 16/10/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
82/150  (82/150)
Force mentale:
73/100  (73/100)
Emploi: Tireuse d'Elite

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appartement d'Harper

Message par Shirley Mackenzie le Jeu 25 Jan 2018 - 9:33

C'est le matin ! Il est tôt encore, et Shirley, sa mère et sa fille, arrivent ici pour la première fois. A priori... c'est ici que va crécher la plus âgée du groupe désormais. Mais c'est ici aussi que sa fille et la fille de sa fille vont passer leur vacances ! Elles entrent une à une, avec en tête de file la petite Valentine, toute curieuse de faire ses premiers pas ici ! Et juste derrière elle, Catherine et sa fille. Les trois filles sont donc à l'entrée et observent l'appartement pour la première fois. Valentine ne dit rien... parce que bah, il y a rien ! Elle trouve ça bizarre, une maison toute vide ! Elle entame alors sa petite exploration des lieux ! Catherine observe, silencieuse. Shirley quant à elle, hausse les sourcils à la vue de ce vide intersidéral et brise le silence :

- Et bah. On peut pas dire que...

- J'aime beaucoup. Déclare Harper.

Et elle est sincère. Elle aime beaucoup le style. Ça lui convient parfaitement !

- T'es sérieuse maman ? Se demande sa fille.

Nan parce que quand même. Il y a RIEN. Genre, rien. C'est blanc... et c'est blanc. C'est propre ! Ça c'est sûr que c'est propre. Harper fait glisser son regard le long de la pièce, lentement, comme si elle l'inspectait, le tout avec un air satisfait sur son visage. Jusqu'à ce qu'elle pose son regard sur la Serpentard.

- Bien entendu. C'est impeccable.

Puis elle se remet à regarder droit devant elle et part pour la pièce suivante afin de l'inspecter. Quant à Shirley... elle regarde sa mère faire et se gratte les cheveux. Décidément... sa maman, c'est vraiment quelqu'un d'unique. Elle garde un regard étonné et suit sa mère.

Les voilà qui arrivent donc rapidement toutes les deux dans la cuisine. Et c'est tout aussi vide ! Juste des plans de travail au fond, une plaque de cuisson, un four, un frigo. La base des base, mais c'est tout, rien de plus. Harper est encore satisfaite et le fait savoir :


- Parfait.

"Parfait..." Ça fait sourire Shirley d'entendre ça. Des fois elle se demande si sa maman c'est pas un robot un peu ! Et c'est cette pensé qui la fait sourire. Harper continue son expédition et entre dans la salle de bain, accompagnée de sa fille. Une baignoire/douche, un lavabo, une petite armoire pour y stocker divers trucs qu'on range dans une salle de bain. Harper est une nouvelle fois satisfaite. Mais d'un coup :

- Bouh !

C'est Valentine qui s'était cachée dans la baignoire et qui en ressort pour faire peur à maman et à maman de maman ! Shirley se prend au jeu et fait semblant d'avoir peur :

- Ah ! Tu m'a fait peur dis donc ! Mais fais gaffe hein ! La prochaine fois c'est moi qui t'aurais...

Elle lui sourit. Elle est mignonne Valentine. Et Valentine elle est contente, elle a réussit son coup ! Ou presque... parce que Catherine n'a pas sourcillé un seul instant. Elle n'a pas réagit, rien. Harper... ne sait pas ce que c'est que les blagues, l'humour, ce genre de chose. Elle ne connait pas. Elle n'a donc pas sût comment réagir... et n'a donc pas réagit. Elle regarde Valentine, avec un petit air questionné... puis fait demi-tour et sort de la salle de bain afin de continuer son inspection des lieux.

Valentine regarde alors sa maman avec un petit air innocent, et Shirley s'adresse à elle en lui tendant la main.

- Tu va devoir faire mieux qu'ça pour lui faire peur j'pense ! Allé viens, sort de là.

La petite fille obéit et sort de la baignoire, puis prend la main de Shirley et marche à ses côtés. Les deux jeunes filles rejoignent ainsi Catherine dans la dernière pièce (ou presque, elles sont passés devant les toilettes mais... c'est juste des toilettes, pas de raison de s'y attarder) qui est donc la chambre. Harper l'observe, bras croisés. C'est vide, avec juste un graaand lit ainsi que deux tables de nuit de chaque côtés. Mais Catherine est satisfaite. La pièce remplie sa fonction principale. Il y a un lit, on peut donc y dormir, c'est donc bien.

Valentine lâche la main de sa maman et saute sur le lit et s'y allonge !


- Pas tes chaussures sur le lit Valentine. Lui demande Shirley.

Alors Valentine fait attention ! Mais c'est dur, alors bah elle enlève ses chaussures comme ça au moins, elle pourra bien  s'allonger dans le lit ! Shirley se tourne ensuite vers sa maman et lui demande :

- Ça... ça t'plais ?

- Oui.

- Vraiment ? 'Fin j'veux dire, ça fait l'taff, mais c'est genre carrément vide. On y mettrait pas un peu de déco ?

- Le décoration me plais.

- Mais... Y'en a pas !

- Comment ça ?

Bruh. Elle sait pas quoi répondre la Shirley. Elle s'attendait tellement pas à ça comme réponse qu'elle se met à ricaner un peu faiblement.

- M'man... surtout, change pas, t'es la meilleure.

D'accord. Catherine est satisfaite de ce compliment, bien qu'elle ne saisit pas trop pourquoi Shirley lui dit ça maintenant. Mais tant mieux, elle va pas s'en plaindre. Shirley se tourne ensuite de nouveau vers sa fille qui est allongée sur le lit et qui la regarde en souriant. Shirley lui sourit en retour, mais c'est un sourire malicieux... en effet, l'adolescente s'approche de sa fille, et se prépare à la prendre dans ses bras... ou pas ! Car :

- Approche-toi la terreur... je vais te dévorer tout cru !

Et hop ! Shirley se met à faire pleins de chatouilles au niveau du bassin et du ventre de Valentine ! Plein de chatouilles ! Et du coup ça fait totalement rigoler Valentine qui se débat pour parvenir à échapper à l'emprise de sa maman ! Et Catherine observe la scène, silencieuse, bras croisés, mais attendrie. Elle est heureuse de les voir heureuses.

Héhé mais Valentine est douée ! Elle est parvenue à s'échapper des mains de sa maman !


- Reviens ici petite terreur ! Tu n'l'emportera pas au Paradis !

Shirley se dépêche d'enlever ses chaussures et saute sur le lit pour attraper Valentine ! Et évidemment, elle y parvient aisément et la prend dans ses bras et la serre contre elle.

- Haha ! J't'ai attrapée maintenant ! Qu'est-ce tu va faire !?

Bhé Valentine, elle est prise au piège ! Mais du coup elle rigole et puis elle se débat pu trop, elle fait juste un câlin à sa maman parce que bah elle peut rien faire d'autre ! Mais ça va, elle adore faire des câlins à sa maman chérie. Alors Shirley la garde dans ses bras, puis regarde sa mère - qui est encore en train d'observer la scène - et lui demande :

- Tu nous rejoint ?

-C'est-à-dire ? Demande Harper.

- Câlin général !

D'accord... d'accord ! Catherine sait que les câlin c'est important pour les deux filles en face d'elle. Et... même si elle ne se l'avouera pas tout de suite, elle aime ça elle aussi. Elle baisse la tête et observe ses chaussures. Elle s'abaisse machinalement et les enlève, puis se redresse. Elle vient alors d'abord s'asseoir sur le lit, puis s'allonge ensuite auprès de la jeune et de la très jeune fille. Elle leur sourit légèrement. Alors... Shirley étend son bras libre et garde Valentine auprès d'elle avec son autre bras, et inclue donc sa mère dans l'étreinte affective générale. Sont désormais allongées sur le lit Shirley et sa mère, avec entre les deux la petite Valentine. Le tout en mode câlin. C'est beau.

Et elles ne disent rien. Elles profitent de la beauté de ce moment. Shirley... ne s'est jamais sentie aussi bien de toute sa vie. Jamais. Elle aimerait que cet instant ne s'arrête jamais, absolument jamais.

Catherine se sent vraiment bien elle aussi. Elle découvre encore ce genre d'émotion. C'est tout nouveau pour elle. Et c'est... bien. Elle juge ça bien. Elle juge que c'est agréable. Que c'est positif. Qu'il s'agit de sa place. Là où elle est censée être.


Valentine bah elle est toute heureuse ! C'est sa maison ici ! Pas ici l'appartement... ici dans les bras de sa maman ! C'est ça sa maison ! Et puis... bah même si elle est bizarre la maman de maman, bah elle l'aime bien quand même. Elles ont déjà passé pas mal de temps ensemble depuis le début des vacances et le trajet jusqu'ici, et elles vont passer encore tout le reste des vacances ensembles ! Et même après elles se reverront ultra régulièrement. Alors c'est super !

Et le trio reste comme ça un petit moment, parce que ça fait du bien toute cette douceur dans ce monde de terreur et de mort. La vrai victoire contre les guerres et les tyrans, c'est ce genre de moment.






La suite au prochain épisode.
avatar
Shirley Mackenzie

Messages : 13501
Date d'inscription : 28/07/2017
Localisation : Là où elle est.

Feuille de personnage
Puissance Magique:
75/150  (75/150)
Force mentale:
66/100  (66/100)
Emploi: Septième année / Capitaine de Quitdditch

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appartement d'Harper

Message par Ludo Vulchanov le Jeu 25 Jan 2018 - 18:54

Un hibou Grand Duc vient toquer à la fenêtre. Shirley le connait : c'est Lynx, l'oiseau de M. Vulchanov.
avatar
Ludo Vulchanov
Préfet Serdaigle
Préfet Serdaigle

Messages : 5275
Date d'inscription : 10/08/2017
Age : 17
Localisation : Londres

Feuille de personnage
Puissance Magique:
77/150  (77/150)
Force mentale:
52/100  (52/100)
Emploi: Septième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appartement d'Harper

Message par Shirley Mackenzie le Jeu 25 Jan 2018 - 19:10

Maintenant on est un autre jour, ellipse temporel et tout et tout.

C'est un peu la soirée et va bientôt falloir faire un manger, ça risque d'être drôle. Bon pour l'instant rien de tout ça. Juste une Valentine qui s'amuse avec sa baguette factice à lancer des sorts n'importe où dans l'appart presque vide et Shirley qui discute avec sa mère, assises sur le lit de la chambre. Sauf que hibou !

Et c'est Valentine qui le remarque ! Alors elle court dans la chambre prévenir Shirley et maman de Shirley.

- Y'a un oiseau !

Ah ! D'accord. Shirley se lève et va voir c'est quoi. Ah mais c'est le hibou de Ludo. Du coup elle est carrément contente et ouvre la fenêtre de la pièce totalement vide.

- Salut.

Oui elle parle au hibou et alors ? Elle le laisse entrer et elle regarde si il y a une lettre ou n'importe quoi histoire de la prendre.
avatar
Shirley Mackenzie

Messages : 13501
Date d'inscription : 28/07/2017
Localisation : Là où elle est.

Feuille de personnage
Puissance Magique:
75/150  (75/150)
Force mentale:
66/100  (66/100)
Emploi: Septième année / Capitaine de Quitdditch

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appartement d'Harper

Message par Ludo Vulchanov le Jeu 25 Jan 2018 - 19:14

Oui il a une lettre. Quand Shirley l'aura ouverte, elle pourra lire de l'écriture droite et soignée de Ludo :

"Princesse,

Ne soit pas désolée et cesse de t'en vouloir. Je comprends. Je suis heureux de savoir que tu vas bien et c'est le principal. Maman, Lilow, Tim et moi allons tous bien. Mais Pix est introuvable depuis l'attaque. Il a dû se sauver et il a eu bien raison.

Je suis soulagé de savoir que la mini Terreur se porte bien. Tu sais combien elle compte pour moi.

Profitez bien de vos vacances toutes les trois !

Je vais peut-être rentré à Londres un peu plus tard, je te tiens au courant si tu veux qu'on s'y voit pour prendre un jus de groseilles ou n'importe quoi. Une glace avec Valentine où une gaufre, bref comme tu voudras.

J'espère vraiment que la rentrée sera plus calme et qu'on pourra à nouveau se voir un peu : ça fait bizarre de passer l'été sans vous.

Embrasse fort ta fille de ma part.

À bientôt.
Ludo."
avatar
Ludo Vulchanov
Préfet Serdaigle
Préfet Serdaigle

Messages : 5275
Date d'inscription : 10/08/2017
Age : 17
Localisation : Londres

Feuille de personnage
Puissance Magique:
77/150  (77/150)
Force mentale:
52/100  (52/100)
Emploi: Septième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appartement d'Harper

Message par Shirley Mackenzie le Jeu 25 Jan 2018 - 19:23

Elle récupère alors la lettre et laisse la fenêtre ouverte pour que le hibou s'en aille dès qu'il a envie. De toute manière y'a rien pour lui à l'intérieur. Déso pas déso.

Elle lit la lettre, alors qu'elle n'a pas encore pris le temps de s'asseoir quelque part. Pas le temps de niaiser, c'est une lettre de Ludo, c'est important ! Donc elle lit.

Elle lit et elle sourit. Elle est soulagée qu'il aille bien. Très soulagée. Lui et toute sa famille aussi. Tant mieux. C'est cool. Et elle est contente que peut-être il va rentrer à Londres, c'est super ça. Que de bonnes nouvelles.

Elle pose ensuite la lettre... euh bah nul part étant donné qu'il y a même pas de table ou de meuble ici. Elle la range dans sa poche. Valentine était juste à côté, à la regarder. Ça tombe bien. La Serpentard s'abaisse et pose ses mains sur les joues de sa fille et lui fait un grooos bisou sur le front.

- D'la part de Ludo !

Elle est contente Valentine ! Et ensuite la petite famille reprend sa vie tranquillement.
avatar
Shirley Mackenzie

Messages : 13501
Date d'inscription : 28/07/2017
Localisation : Là où elle est.

Feuille de personnage
Puissance Magique:
75/150  (75/150)
Force mentale:
66/100  (66/100)
Emploi: Septième année / Capitaine de Quitdditch

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appartement d'Harper

Message par Catherine Harper le Jeu 25 Jan 2018 - 22:45

C'est le soir désormais ! Et le trio s'apprête à manger. Au menu ? Un steak chacun, avec des légumes ! Pleins de légumes car il faut manger équilibré avec la viande. Harper et sa fille finalisent le repas ensembles pendant que Valentine fait des bêtises avec les vêtements de Shirley dans la chambre. Bah bravo !

- Valentiiiine c'est prêt ! S'exclame Shirley, mais pas trop fort parce que bah l'appartement il est pas grand donc pas la peine de crier.

Valentine sort de la chambre à toute vitesse et rejoint le duo de maman. Hop, Catherine prépare les trois assiettes avec Shirley, puis cette dernière en prend une dans ses mains pour la filer à Valentine, sauf qu'en se retournant bah... bah ouais y'a pas de table ni de chaises.

- Damn.

Dit-elle. Elle hausse les épaules et puis bah...

- On a qu'à manger par terre.

C'est nouveau, c'est propre, donc ça passe ! Shirley apporte alors l'assiette de Valentine à bah Valentine, puis se retourne et prend la sienne pendant qu'au même moment Harper prend la sienne. Ainsi le trio s'assoient par terre en tailleur, côtes à côtes comme les Daltons, dos au mur, et commencent à manger.

- C'est bon ! Dit Valentine.

Manckenzie et sa mère sourient, et cette dernière demande ensuite :

- Entraînement demain matin ?

- Carrément ! Répond Shirley. C'est pas parce que c'est les "vacances" qu'il va falloir se mettre à glander. Un corps de Terminator ça s'travaille tous les jours.

Et c'est vrai ! Et la Serpentard compte bien conserver sa force et son endurance en bonne santé constamment, donc du coup, entraînement tous les jours. Pas de repos pour les guerrières.

- Mais aussi faudra s'promener, avec Val' on connait des endroits cool. Hein Val' ?

- Oui ! Répond la petite de quatre ans. La forêt ! Et puis le parc. Et puis la plage.

- Ouais voilà. Bon c'est pas la porte à côté, et l'année passée on avait prit l'bus et on en avait eu pour... une heure et demi, deux heures de route ? Quelque chose comme ça.

- Je vois. Répond l'ex résistante. Ça vous avait plu ?

- Carrément qu'ouais. Répond la Serpentard.

Valentine quand à elle, elle répond avec un grand sourire :

- Oui ! Trop bien !

Elle voudrait trop y retourner ! C'était jolie. Et puis c'était marrant les batailles de bâtons avec maman dans la forêt ! Valentine elle veut trop refaire ça.

- Alors nous ferons ça.

Conclu Harper. Passer du temps avec ses filles, c'est ce qu'elle veut désormais. Ouais, "ses filles". Elle les considère ainsi. C'est normal qu'elle considère Shirley comme ça parce que bah... bah c'est sa fille quoi. Mais Valentine ne l'est pas. Mais dans le trio, Harper est un peu celle qui veillent constamment sur le groupe. Elle commet alors rapidement ce raccourcis malgré elle.

- Du coup Valentine, on finit d'manger, puis on va tous au dodo. Demain faut qu'on s'lève tôt.

- D'accord maman.

Et hop, le trio fini de manger tranquillement... par terre, tout en discutant tranquillement. Une fois fini de manger, Valentine demande :

- Je peux aller prendre le bain ?

Ouais, plus tôt dans la journée Shirley lui avait promit un bon bain ! Alors Valentine forcément, elle a pas oublié ça. Les bains, c'est trop génial. Puis c'est marrant. Et c'est cool. Shirley se lève pour prendre les trois assiettes vides, mais Catherine se lève au même moment.

- Laisse, je vais le faire. Lui dit-elle.

Alors elle prend les assiettes et les poses sur le plan de travail. En un coup de baguette ce sera propre. Shirley se tourne alors vers Valentine.

- Viens, j'vais te préparer l'bain.

Et hop, les deux filles filent dans la salle de bain et Shirley s'occupera alors de sa fille tranquillement.

Du coup, il ne reste plus que Catherine dans la pièce principale. Seule. Pensive. Elle ouvre la fenêtre et sy' accoude, observant les rues vivantes de Londres, les gens qui passent... la vue est en hauteur, étant donné que l'appartement est à plusieurs étages. Et la vue est belle. Catherine semble apaisée... tranquille. Elle entend les deux jeunes filles rigoler dans la pièce non loin de là, ce qui a pour effet de laisser se dessiner un tout doux sourire sur le visage de la magicienne endurcie. Anciennement vidée de toutes émotions... là voilà qui parvient à sourire régulièrement. A ressentir des choses. Des bonnes choses...

Ou presque.

Alors que son regard fixe vers l'horizon, la femme d'origine impassible fronce les sourcils. Quelque chose se rapproche. Un danger ? Probable. Les sirènes des véhicules moldus se font entendre. L'agitation se rapproche. Harper ne laisserai jamais le danger s'approcher de ses deux protégées. Jamais. Tel est son but ultime désormais. Leur bien-être, leur protection. Mais le danger semble s'approcher, le bruit est de plus en plus bruyant. La peau de la tireuse d'elite chauffe alors qu'elle baisse la main vers sa hanche pour y dégainer sa baguette en prévention, prête à agir, prête à tuer quiconque oserai s'approcher des enfants de cet appartement. Elle sert sa baguette de plus en plus fort, et les batements de son coeur s'accélèrent.


Elle stress.

Elle n'est pas bien, elle n'est pas sereine. Elle ne se sent pas en contrôle. Sa baguette est dégainée, son regard est fixé vers le véhicule en approche. Son regard balai la rue la plus proche, à la recherche du danger caché, de la menace qui semble être présente. Sa respiration est de plus en plus audible et saccadée. Ses yeux s'agitent de plus en plus, de gauche à droite, toujours à la recherche du danger invisible.

Le véhicule approche.


L'alarme retenti de plus en plus fort dans les oreilles de l'ex résistante d'habitude imperturbable. Le son est de plus en plus fort, il lui déchire les oreilles. Sa main tremble, elle commence à paniquer. Elle tourne la tête derrière elle et entend les éclats de rire de Shirley et Valentine. Elle redirige ensuite rapidement son attention vers l'autre côté de la fenêtre ouverte, paniquée, avec quelques gouttes de sueur qui perlent sur son front. Où est le danger ?! Où est l'ennemi ?!

Le véhicule approche.

Catherine panique. Elle en a presque du mal a respirer.  Où est le danger ?! Où est-il ? Elle ne le voit pas ! Elle est persuadée de le sentir arriver. Elle pointe sa baguette vers la porte d'entrée de l'appartement, en regardant consécutivement l'entrée de l'appart' et la rue.

Le véhicule est de plus en plus près.

Où est le danger ? Où est l'ennemi ? Où est-il ??!!!! Où est-il ??!!

Le véhicule est arrivé.


C'était un camion de pompiers. Une vielle dame avait coincé son chat dans un arbre et les avait appelés en urgence. Il n'y a en vérité... aucun danger.

Tout s'arrête subitement.

Plus aucun son. Plus aucun bruit. le blackout total.

Plus rien.

Juste la respiration de Catherine. La respiration qui se calme. Qui se détend.

C'était une fausse alerte.


Il n'y a rien. Aucun danger. Le bruit de l'alarme de plus en plus fort n'était que l'effet de panique d'Harper. En réalité, la sirène du camion était à peine audible d'ici...

Elle entend de nouveau les rires de la pièce d'à côté. Les bâtements de son coeur se stabilisent. Elle se calme.

Ce n'était rien. Il n'y avait rien.

Mais elle a eu tellement peur... peur qu'il arrive quelque chose à Shirley. Peur qu'il arrive quelque chose à Valentine.


Alors c'est ça d'avoir quelque chose à perdre ? Catherine... découvre cette sensation. La sensation d'être attachée à quelque chose. D'aimer quelque chose. D'aimer quelqu'un. D'avoir peur de le perdre. Peur de perdre Shirley. Peur de perdre Valentine.

La peur.

Elle se passe une main sur le visage. Elle range sa baguette. Elle tâche de reprendre un air calme. Tout va bien... tout va bien... elles vont bien... Les filles vont bien... elles sont ensembles et s'amusent... Tout va bien...

Catherine est toute déboussolée. C'est la première fois de sa vie qu'elle ressent ça. C'est une sensation... terrible. Terrible. Mais Harper inspire et expire de grande bouffées d'air frai entrant par la fenêtre. Elle s'est calmée. Ce n'était rien...

Et elle reste là un long moment. Immobile. Silencieuse. Écoutant les deux filles rigoler.


Jusqu'à ce que Shirley ressorte de la salle de bain avec dans ses bras une Valentine toute propre et en pyjama, prête pour le dodo. La Shirley - elle aussi habillée pour le dodo -vient alors auprès de sa maman et lui sourit.

- Ça va maman ? On va dormir nous, tu viens ?

Catherine tourne la tête vers Shirley qui tient Valentine dans ses bras et leur sourit. Ces deux enfants sont tout ce qu'elle a sur Terre. Elle les aimes. Elle est soulagée de les voir saines et sauves, joyeuses, heureuses, belles.

- J'arrive tout de suite. Leur dit-elle.

- On t'attend dans la chambre !

Et Shirley et Valentine se dirigent ensemble dans le grand lit, et s'y installent confortablement. Le lit est super grand et moelleux, y'a d'la place pour tout le trio ! Mais pour l'instant, dedans il n'y a que deux filles sur les trois. La Shirley, qui tient dans ses bras la petite Valentine. Elle lui fait un gentil bisou sur le front.

Et Catherine entre dans la salle de bain et se déshabille et se prépare pour le dodo. Une fois fait, elle ira rejoindre le lit à son tour et prendra dans ses bras les deux jeunes filles. Elle les serrera de toutes ses forces pour s'endormir avec elles.

Un tout nouveau level d'émotion vient d'être déverrouillé dans le cerveau de Catherine. Et ça la rassure autant que ça lui fait peur.
avatar
Catherine Harper

Messages : 196
Date d'inscription : 16/10/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
82/150  (82/150)
Force mentale:
73/100  (73/100)
Emploi: Tireuse d'Elite

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appartement d'Harper

Message par Shirley Mackenzie le Ven 26 Jan 2018 - 16:09

Résumé des vacances du trio


Vacances passées quasiment constamment à trois, pour resserrer les liens. Ou plutôt pour amplifier des liens déjà renforcés au maximum. Des liens impérissable, impossible à briser désormais !

Qu'ont-elle fait durant ces vacances ensembles ? Passer du temps ensembles, tout simplement. Profiter de la vie. Pour une fois qu'elles étaient loin des ennuis, du malheur...

Des promenades, en ville ou dans ses alentours. Séances de cinéma, aller au parc, manger des glaces, visiter des trucs. Jouer. Rire. Vivre, tout simplement. Loin du danger et de la mort, pour une fois.

Et du sport aussi ! Beaucoup de sport. Tous les jours en vérité. Tous les matins, précisément. Bah ouais, la Shirley elle est une Batteuse au Quidditch, et pas n'importe laquelle. La Terminator ! Donc forcément, elle conserve son corps d'athlète et sa force de brute. Sauf qu'il faut en prendre soins tous les jours. Donc tous les jours, entraînement physique important imposé. Mais elle ne l'effectue pas solo ! C'est tout le trio qui s'exécute. Tant qu'à faire. Comme ça, Harper continue d'être un mur inébranlable et Valentine se prépare à casser des bouches pour plus tard.

Trio de choc. L'équipe ultime. Ah ça c'est sûr faut pas aller se fritter à l'une d'entre elles. Sinon rip.

Et une fois la fin des vacances atteinte... forcément il est temps de partir. Shirley ira alors en direction de la Gare de King's Cross afin d'y suivre le reste des élèves et d'entâmer sa dernière année en tant qu'élève de Poudlard. Ça la soûle un peu... elle est pas vraiment joyeuse de retourner dans cette bâtisse qui infecte encore de l'odeur de la mort de tous ses amis, et puis... ça la soûle aussi énormément d'avoir à re cotôyer tout ces profs ingrats qui ne la mérite pas... leur complexe d'infériorité, ça va cinq minutes.

Harper reconduira la Valentine chez les Johansen. Car c'est seulement à Pré au Lard que les élèves sont autorisé à aller le Week-end, donc si Shirley veut voir son enfant régulièrement, c'est là-bas qu'elle doit être et pas à Londres. Mais ça va, Catherine passera souvent à Pré au Lard elle aussi. Grace à ces vacances, la Valentine c'est un peu sa fille à elle aussi. Le trio veille les une sur les autres. Constamment.

Catherine sera donc la plus clair de son temps à Londres, lorsqu'elle ne sera pas à Pré au Lard, occupée à vaquer à diverses occupations et à se trouver une activité active lui permettant d'utiliser ses capacités magiques tout en servant ses propres intérêts et ceux de sa mini famille.

The end.
avatar
Shirley Mackenzie

Messages : 13501
Date d'inscription : 28/07/2017
Localisation : Là où elle est.

Feuille de personnage
Puissance Magique:
75/150  (75/150)
Force mentale:
66/100  (66/100)
Emploi: Septième année / Capitaine de Quitdditch

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appartement d'Harper

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum