Un parc dans la ville

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Un parc dans la ville

Message par Anna Elizabeth Brooke le Mar 26 Sep - 22:31

Un hibou grand-duc que Jacob reconnaitra aisément vient terminer son vol ici, fatigué de son long voyage. Il se pose sur le banc à côté de Jacob.
avatar
Anna Elizabeth Brooke

Messages : 8668
Date d'inscription : 26/05/2017
Localisation : Il n'y a pas d'échecs, que des leçons apprises.

Feuille de personnage
Puissance Magique:
81/150  (81/150)
Force mentale:
71/100  (71/100)
Emploi: Sorcière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parc dans la ville

Message par Jacob Newton le Mar 26 Sep - 22:40

Jacob lève les yeux vers le volatile et, en le reconnaissant, affiche un grand sourire.

- Déjà de retour, Alaister ?

Il lui caresse vivement le plumage et regarde aux pattes de l'oiseau.
avatar
Jacob Newton

Messages : 1271
Date d'inscription : 21/05/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
67/150  (67/150)
Force mentale:
55/100  (55/100)
Emploi: Croisé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parc dans la ville

Message par Anna Elizabeth Brooke le Mar 26 Sep - 22:43

Le hibou semble apprécier les caresses, il penche sa tête sur le côté pour le manifester. Mais, puisqu'il est avant tout un hibou consciencieux et soucieux de son devoir, il tend la patte pour lui montrer le rouleau cylindrique qui y est accroché.
avatar
Anna Elizabeth Brooke

Messages : 8668
Date d'inscription : 26/05/2017
Localisation : Il n'y a pas d'échecs, que des leçons apprises.

Feuille de personnage
Puissance Magique:
81/150  (81/150)
Force mentale:
71/100  (71/100)
Emploi: Sorcière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parc dans la ville

Message par Jacob Newton le Mar 26 Sep - 22:54

D'une main, Jacob poursuit ses caresses en insistant sur le cou et de l'autre, il prend en main le cylindre.

- Du courrier pour moi, mh ?

Il détache l'objet de la patte de l'animal et s'attèle à ouvrir le contenant.
avatar
Jacob Newton

Messages : 1271
Date d'inscription : 21/05/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
67/150  (67/150)
Force mentale:
55/100  (55/100)
Emploi: Croisé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parc dans la ville

Message par Anna Elizabeth Brooke le Mar 26 Sep - 23:03

Ce qui plait fortement à Alaister qui hulule doucement.

Jacob trouve donc une enveloppe sobrement intitulée Jacob Newton. Parchemin classique de mauvaise qualité, sans aucune marque distinctive.
avatar
Anna Elizabeth Brooke

Messages : 8668
Date d'inscription : 26/05/2017
Localisation : Il n'y a pas d'échecs, que des leçons apprises.

Feuille de personnage
Puissance Magique:
81/150  (81/150)
Force mentale:
71/100  (71/100)
Emploi: Sorcière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parc dans la ville

Message par Jacob Newton le Mar 26 Sep - 23:12

Jacob inspire longuement. Ce qu'il aimait bien, en recevant du courrier, c'était d'imaginer ce qui se cachait derrière l'enveloppe. Mille et une possibilités conduisant à rêveries souvent chassées par la froide réalité mais cette fois, il en a la certitude : elle lui a répondu et Jacob jubile à cette idée.

Après une courte réflexion sur si oui ou non, finalement, la réalité avait du bon où Jacob en conclut qu'il n'en savait trop rien, il ouvrit l'enveloppe et en consulta le contenu.
avatar
Jacob Newton

Messages : 1271
Date d'inscription : 21/05/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
67/150  (67/150)
Force mentale:
55/100  (55/100)
Emploi: Croisé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parc dans la ville

Message par Anna Elizabeth Brooke le Mar 26 Sep - 23:20

Il lit donc la lettre suivante, encre noire sur parchemin blanc, aux caractères bien formés et bien droits.

Jacob,

Je crois que nous nous sommes mal compris. Je n'avais pas l'intention de tout plaquer pour venir te rejoindre. Je ne suis pas prête à faire ça, et je peux me tromper, mais je ne crois pas que ce soit ce que tu souhaites non plus. Tu as ton chemin à suivre et moi le mien. Mais j'avais pensé que s'accorder juste quelques heures hors du temps, lorsqu'on en a encore l'occasion... Tout peut arriver à n'importe quel moment. Tu le sais, je le sais aussi. Alors trois jours. Une journée pour y aller, une journée pour nous retrouver, une journée pour repartir. C'est tout. Et cela ne dépassera pas ça. L'avenir est trop incertain pour souhaiter davantage. Le veux-tu ?

Je suis contente de savoir que tu vas bien. D'une certaine manière, tu as trouvé ta place dans le monde des sorciers. Je crois. Vivre, et mourir. Deux mots si fermement entremêlés... Je suis heureuse que tu aies trouvé une certaine forme d'accomplissement, même incertain, même tourmenté. C'est toujours mieux que rien. Aujourd'hui, je crois que ressentir de la paix, c'est du luxe. Qu'il y a trop de guerres pour qu'on puisse se sentir pleinement en paix avec soi, et avec ce qui nous entoure. Alors on fait ce qu'on peut au milieu de tout ce chaos pour exister.

Tu es donc au courant pour l'attaque. Les nouvelles vont vite. Ce sont les Tra qui ont attaqué. Tu as peut-être entendu parler d'eux. Une magie ancienne basée sur la maladie. Ils sont presque tous morts. Ils vivaient sur une île, et l'île a été attaquée par les Acréanteurs. Ou les Neo-Faustys. Difficile d'avoir des certitudes. C'est un groupe d'élèves qui a livré l'île à ces hommes. Les Tra survivants ont attaqué Poudlard pour se venger. Je vais bien, Jacob, j'ai survécu. Le professeur Ruston a eu moins de chance, ainsi que d'autres élèves. Peu que tu connaissais, je crois, à part Lou Kotka et Armenia les Poufsouffles et Chrissie Crawford, une Gryffondor.

Je tourne autour du pot, mais il y a certaines choses que je n'arrive pas à écrire. Je te les dirai en face, si j'en ai l'occasion. Sinon, tu le sauras sûrement par d'autres. Je suis responsable de l'attaque sur l'île, puis des Tra à Poudlard. Pas toute seule, j'ai fait partie du groupe, mais j'en suis également responsable. Voilà, c'est dit. Ne me demande pas de détails, je ne veux pas que tu saches à quel point j'ai été méprisable. C'est une sale histoire. Pour autant, le nouveau directeur ne m'a pas virée, non. Il m'a nommée préfète des Serdaigles à la place. Quelle sorte de punition est-ce là ? En tout cas, me voilà à présent rattachée à Poudlard quoiqu'il arrive, pour le meilleur et pour le pire.

Sinon, quelles nouvelles... Il y a eu beaucoup de changements chez les professeurs. Un nouveau directeur, le professeur Occhino est devenue sous-directrice et tous les directeurs de maison sont nouveaux aussi. C'est le professeur Helroyd qui est devenu directeur de Poufsouffle.

Je vais arrêter cette lettre ici. Ce sera les vacances bientôt, tu pourras m'écrire à St Andrews si tu veux, les lettres me parviendront. Et peut-être que nos chemins se croiseront à nouveau, si tu le souhaites.

Amitiés,

Anna Elizabeth
avatar
Anna Elizabeth Brooke

Messages : 8668
Date d'inscription : 26/05/2017
Localisation : Il n'y a pas d'échecs, que des leçons apprises.

Feuille de personnage
Puissance Magique:
81/150  (81/150)
Force mentale:
71/100  (71/100)
Emploi: Sorcière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parc dans la ville

Message par Jacob Newton le Mar 26 Sep - 23:46

Bon sang.

Jacob termine la lettre, reste statique devant celle-ci deux, trois, quinze secondes puis passe rapidement du parchemin à l'oiseau, plusieurs fois de suite. Il lance :


- Tu as plus que mérité ton repos, va.

En se levant. Jacob sourit, pour diverses raisons dont certaines se contredisent.

Puis, pressé, il rentre à son domicile où il rédigera illico-presto sa réponse.
avatar
Jacob Newton

Messages : 1271
Date d'inscription : 21/05/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
67/150  (67/150)
Force mentale:
55/100  (55/100)
Emploi: Croisé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parc dans la ville

Message par Jacob Newton le Dim 15 Oct - 21:08

Ah, l'air frais d'un parc. Souffler un coup, ne penser à rien et se laisser aller au gré de ses pensées, voilà pourquoi la vie valait la peine d'être vécue : pour ces moments-là.

Enfin, hum... Était-ce réellem%"587(é%^$<


...



Non, ne laissons pas les questionnements ruiner cet instant. Soyons simples : ignorance fait bonheur de l'être.

Reprenons : l'ignorant Jacob que je suis se prélasse, assis sur un banc, et se laisse totalement aller sur celui-ci. Il ne pense à rien.
avatar
Jacob Newton

Messages : 1271
Date d'inscription : 21/05/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
67/150  (67/150)
Force mentale:
55/100  (55/100)
Emploi: Croisé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parc dans la ville

Message par Anna Elizabeth Brooke le Dim 15 Oct - 21:19

Bonheur troublé par l'arrivée d'un hibou grand-duc fatigué qui vole à tire d'aile vers Jacob, pas fâché d'être arrivé.
avatar
Anna Elizabeth Brooke

Messages : 8668
Date d'inscription : 26/05/2017
Localisation : Il n'y a pas d'échecs, que des leçons apprises.

Feuille de personnage
Puissance Magique:
81/150  (81/150)
Force mentale:
71/100  (71/100)
Emploi: Sorcière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parc dans la ville

Message par Jacob Newton le Dim 15 Oct - 21:32

Vent qui souffle, herbe ancrée au sol filant dans le sens du vent, piaillements d'oiseaux, battements d'ailes... Battements d'ailes ?

Jacob ouvre doucement les yeux et quelle ne fut pas sa surprise à la vue d'Alaister ! Une lettre ? Une réponse, enfin ? Une réponse d'elle ? Oh, ce qu'il l'a mérité...

Jacob caresse magnanimement son entaille au cou, comme pour se rappeler qu'il devrait profiter de cet instant à son maximum mais peut-être, également, pour se rappeler qu'il devrait arrêter de jouer avec sa vie.
avatar
Jacob Newton

Messages : 1271
Date d'inscription : 21/05/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
67/150  (67/150)
Force mentale:
55/100  (55/100)
Emploi: Croisé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parc dans la ville

Message par Anna Elizabeth Brooke le Dim 15 Oct - 21:35

Alaister s'ébroue, content d'être arrivé, et relève sa patte, laissant Jacob le décharger de son fardeau.
avatar
Anna Elizabeth Brooke

Messages : 8668
Date d'inscription : 26/05/2017
Localisation : Il n'y a pas d'échecs, que des leçons apprises.

Feuille de personnage
Puissance Magique:
81/150  (81/150)
Force mentale:
71/100  (71/100)
Emploi: Sorcière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parc dans la ville

Message par Jacob Newton le Dim 15 Oct - 21:44

Jacob, plutôt enjoué, décharge alors l'oiseau de son bagage. Si c'est bien un tube, il l'ouvre.
avatar
Jacob Newton

Messages : 1271
Date d'inscription : 21/05/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
67/150  (67/150)
Force mentale:
55/100  (55/100)
Emploi: Croisé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parc dans la ville

Message par Anna Elizabeth Brooke le Dim 15 Oct - 21:46

C'est bien un tube, et dans ce tube il trouve deux enveloppes. En les examinant, il verra que l'une, un peu plus vieille, vient de David et l'autre d'Anna.
avatar
Anna Elizabeth Brooke

Messages : 8668
Date d'inscription : 26/05/2017
Localisation : Il n'y a pas d'échecs, que des leçons apprises.

Feuille de personnage
Puissance Magique:
81/150  (81/150)
Force mentale:
71/100  (71/100)
Emploi: Sorcière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parc dans la ville

Message par Jacob Newton le Dim 15 Oct - 22:00

?

Que venait faire la lettre de David ici ?

Curieux, Jacob par sens logique ouvre d'abord celle semblant la plus vieille, et donc : celle de son ami.
avatar
Jacob Newton

Messages : 1271
Date d'inscription : 21/05/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
67/150  (67/150)
Force mentale:
55/100  (55/100)
Emploi: Croisé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parc dans la ville

Message par David Smith le Dim 15 Oct - 22:21

Mon cher ami


Tout d'abord sache que la définition d'aller bien ou pas dépendra toujours de plusieurs facteurs n'est-ce pas ? si tu veux avoir une vraie réponse disons que je suis toujours vivant, c'est la meilleure réponse que je peux te donner mon ami.

Pourquoi avoir quitter Poudlard ? car je n'avais pas le choix, car ma place n’étais plus là bas, car j'ai fait des erreurs beaucoup trop grave pour pouvoir rester dans les alentours,
si j'ai décidé moi même de m'en aller, tu sais très bien que non, tu sais l'importance qu'a Anna pour moi, autant que je sais son importance pour toi, crois-tu réellement que je m'en serais aller de mon plein gré en la laissant seule ? Non. Si tu as d'autre questions n'hésite pas, l'adresse est au dos de la lettre, mais je ne sais pas pour combien de temps je pourrais encore te répondre.

PS : Julian écrit cette lettre, je ne fais que lui dicté Pourquoi ? j'ai eu un accident qui ma paralysé tout le corps, je suis maintenant tétraplégique
PS2 : Au final, tu as réaliser ton objectif, enfin à moitié, tu es enfin vivant, autant que tu le souhaite je reste, l'autre moitié ? fais en sorte que le monde ne t'oublies jamais.


David
avatar
David Smith

Messages : 5138
Date d'inscription : 28/07/2017
Age : 22
Localisation : Là où Sylvanas ira

Feuille de personnage
Puissance Magique:
0/150  (0/150)
Force mentale:
80/100  (80/100)
Emploi: Stephen Hawking

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parc dans la ville

Message par Jacob Newton le Dim 15 Oct - 22:36

Ainsi, David lui a répondu. Il apprécie, mais, à son plus grand malheur... la lettre offre davantage d'interrogations que de réponses, et...

Hein ?

David est tétraplégique ?

Jacob cligne des yeux, non convaincu, et relit à plusieurs reprises le "post-scriptum 1", préférant s'assurer de ne pas faire de faux sens avant d'arriver à des conclusions sans queue ni tête.

Mon dieu mais qu'était-il arrivé ?

Confus, Jacob pose la lettre de David à ses côtés et ouvre, après un instant, celle d'Anna.
avatar
Jacob Newton

Messages : 1271
Date d'inscription : 21/05/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
67/150  (67/150)
Force mentale:
55/100  (55/100)
Emploi: Croisé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parc dans la ville

Message par Anna Elizabeth Brooke le Dim 15 Oct - 22:38

Jacob,

Merci pour ta lettre. C'est étrange, je n'aime pas souvent dire merci. Alba dit que dire merci est une preuve de faiblesse, qu'on se met sous la domination de l'autre. Peut-être a-t-elle raison. Mais moi ça m'est égal. De toute façon, tu connais déjà mes faiblesses. Alors j'ai envie de te dire merci. Chaque lettre que tu m'envoies me montre que tu es encore en vie, au moins pour quelques heures. Et me pousse à me dépasser, à aller toujours plus loin dans mes peurs et mes doutes, de forcer à découvrir ce qui est enfoui au plus profond de moi et que j'aurais bien aimé cacher. Me cacher...

Tu m'as demandé de te raconter ce qui s'est passé à la Réunion. Enfin, ce n'est pas ce que tu m'as demandé, mais je crois que c'est ce que tu avais envie de savoir. C'est ce à quoi tu faisais allusion, n'est ce pas, lorsque tu me parlais de ce qui était arrivé ? Alors je vais le faire. Je ne sais pas trop pourquoi. Peut-être parce que tu as raison, pour le temps. Le temps nous poursuit sans cesse, et qui sait lorsqu'il nous aura rattrapé ? C'est une course contre le temps que nous menons, une course contre la mort. Nous ne pouvons pas nous permettre d'en sacrifier quelques précieuses secondes. Malgré tout... J'ai peur. J'ai peur de ton jugement. Je vais te raconter, mais s'il te plait, ne me juge pas trop durement. Ce que j'ai fait...

La Réunion. Tout a commencé lorsque David a reçu le message d'un oiseau, lui demandant de choisir entre deux camps. Entre Tras et Acréanteurs. Il devait réunir un petit groupe d'élèves partageant son choix. J'étais sa meilleure amie et vous étiez tous partis. Toi, Eïnar, Sarah... Alors j'ai accepté. Je n'avais plus rien à perdre, enfin, je le pensais. Et puis, je voulais vivre ma propre aventure. Je voulais moi aussi connaitre un frisson d'adrénaline que vous avez tous connu. Un rêve, un feu de paille qui n'aurait jamais dû se réaliser. Alors pour me donner bonne conscience, je me suis dit que je ne pouvais laisser un ami seul. J'ai prévenu le professeur Occhino et nous sommes partis. Et c'est ainsi qu'en suivant les ordres de la voix nous sommes allés à la Réunion. Nous étions six. Lou, William, Dante, Shavra, David et moi.
La voix nous a demandé de nous camoufler et d'avancer. C'est ce que nous avons fait. Et c'est là que j'ai commis ma première erreur. Je m'étais transformée en martinet, oubliant que dans cette région il n'en n'existait pas. Or une sentinelle Tra marchait et m'a surprise. Il m'a lancé un sort semblable au Doloris. Je souffrais, Jacob, je souffrais à mort, mais j'essayais d'être plus forte que la douleur. Et j'étais heureuse. Oui, heureuse. Ca va te paraitre fou, mais tant que je souffrais, je vivais. Non que j'avais peur de la mort. Ca m'était égal, je crois. Mais me sentir vivre ainsi, sentir tout mon corps réagir et protester à la douleur... Oh oui, c'était ça de vivre. Je ressentais la vie. Ce n'était plus une abstraction que l'on dit de protéger comme ça, parce que sinon on meurt. Je la ressentais enfin.

Mais cette imprudence nous a coûté cher. Les autres membres du groupe ont capturé le Tra et ont voulu l'interroger, en vain. Que faire ? Manupulés et stressés par la voix, nous l'avons tué. Je n'en suis pas fière. Cet homme avait une famille, et ne faisait rien de mal. Il défendait son île. Si j'avais su...

La voix nous a demandé d'avancer et de détruire un pylône. Ce pylône, je savais ce que c'était. J'avais entendu pareil en Grèce. Un outil empêchant de transplaner. J'ai commencer à comprendre le plan. Ils voulaient envahir l'île... J'ai refusé. Ou plus exactement, j'ai proposé un autre plan. Mais j'étais seule. Je n'ai pas convaincu. Nous avons détruit le pylône. Nous avons détruit l'île de la Réunion, et les Tra qui s'y trouvaient. Des milliers de personnes. Des adversaires, peut-être. Des êtres humains sûrement. Pour autant, je n'arrive pas à me sentir aussi coupable que je le devrais. Tôt ou tard, ils se seraient probablement retournés contre nous. Cependant, les Tras survivants ont envahi Poudlard, et ont tué ceux que je te citais dans ma dernière lettre. Et de cela, j'en suis coupable. Parce que j'ai souhaité, un bref instant, connaitre moi aussi une vie d'aventures, j'ai tué des camarades et un professeur. Voilà, Jacob, ce que je ne voulais pas écrire. Voilà ce qui me mine, ce qui me ronge et qui me tue à petit feu.

La suite... Je me suis rendue. Le nouveau directeur m'a nommée préfète, pour montrer l'exemple, pour que par mon exemple, les autres élèves prennent conscience du danger de l'extérieur. Je n'étais plus un être humain, j'étais juste un instrument. Mais je l'ai accepté, c'était ma punition. Je me suis humiliée, abaissée, jusqu'au plus profond de mon être. Cela n'a pas suffi. Ils en voulaient toujours plus. Alors... alors j'ai songé au suicide. Le lac me semblait si attirant...J'avais l'impression d'étouffer, d'être au pied du mur. Ils en voulaient toujours plus, et j'avais l'impression que ça ne s'arrêterait jamais. Je ne voulais pas mourir, mais je reculais, pas à pas, acculée contre le mur. Tout me conduisait à ça. Comme s'il n'y avait que cette issue. Alors j'y ai songé. Sérieusement. Je suis allée plusieurs fois au bord du lac. Je n'arrivais pas à savoir quelle solution était la meilleure. Je n'avais plus d'espoir, plus rien. Je voulais en finir, sans le vouloir complètement. Et puis, un Serdaigle que je connaissais un peu, Suleyman, m'a repêchée. Au sens figuré. Il m'a dit quelques vérités que je ne voulais pas entendre. Alors j'ai fini par renoncer à mon projet. Et maintenant... Maintenant je ne sais pas. Je me contente de vivre au jour le jour, sans vouloir penser au lendemain. Il arrivera bien assez tôt... J'ai l'impression que tout est vide en moi, tout est mort. J'ai tout à reconstruire. J'apprends à vivre, à nouveau. Parce qu'il le faut. Aujourd'hui, je regrette d'avoir songé à ça. Je n'en n'avais pas le droit, alors que tu étais là, alors que j'avais des amis. Je ne le referai pas. Je n'y resongerai pas. Pardonne-moi, Jacob. Essaie de comprendre, si tu peux. Je m'en remets à toi, à ton jugement et à ta compréhension.

Sinon... la vie à Poudlard suit son cours. Quelques nouveaux Serdaigles, dont une petite attrapeuse prometteuse, Alicia, et un nouveau batteur de 4e année, Hunter. Cela ne nous a pas empêché de perdre notre match contre Poufsouffle, mais nous étions proches de gagner. Nous ferons mieux la prochaine fois. Je ne sais pas pourquoi je te raconte tout ça, ça n'a plus vraiment d'importance, pas vrai ? Mais peut-être que se raccrocher à de petits détails insignifiants permet d'oublier pendant quelques instants le reste. Je ne sais pas.

Je viens de relire ta lettre. J'ai peur pour toi, Jacob. J'ai l'impression que ce monde est particulièrement fou et instable et que toi, tu es au coeur du cyclone. Et c'est ta voie, celle que tu as choisie et avec laquelle tu vis. Je ne vais pas chercher à t'en dévier. Je n'ai pas à le faire, et je n'essayerai pas. Les cyclones, il y en a partout, de toute façon. Mais s'il te plait, ne deviens pas fou. Ne te laisse pas prendre par toute cette folie qui nous entoure. Reste toi-même, ce que tu es, le spectateur d'un monde qui le dépasse. Acteur, oui, acteur par le sang, l'adrénaline et la peur. Mais spectateur aussi. Spectateur surtout.

Excuse-moi. Je n'ai pas le droit de te demander ça, surtout après ce que je viens de te dire. Suppose que j'ai rayé ces mots et que je n'ai rien écrit. C'est ta voie, celle que tu as choisie, et il faut que tu la vives pleinement, pour ne pas avoir de regrets. J'ai peur pour toi, Jacob, mais que cette peur ne t'arrête pas. Car c'est peut-être cette peur qui nous fait vivre.

Prends soin de toi, comme j'apprends à prendre soin de moi.

Anna Elizabeth

Ps: David m'a envoyé un corbeau avec plusieurs lettres, dont une pour toi. Il ne devait pas connaitre ton adresse. Je te l'envoie avec la mienne.
avatar
Anna Elizabeth Brooke

Messages : 8668
Date d'inscription : 26/05/2017
Localisation : Il n'y a pas d'échecs, que des leçons apprises.

Feuille de personnage
Puissance Magique:
81/150  (81/150)
Force mentale:
71/100  (71/100)
Emploi: Sorcière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parc dans la ville

Message par Jacob Newton le Dim 15 Oct - 23:45

Que devait-il ressentir ?

Empathie, colère, tristesse, dégout, crainte ou qu'en sais-je encore, quel terme conviendrait le mieux à décrire son état d'esprit, à cet instant précis ?

Peut-être un méli-mélo de tous ces mots dont la conjonction fit apparaitre, aussi surprenant que cela puisse paraitre, un sourire sur le visage du Croisé, qui, en ne quittant pas des yeux les mots de la Serdaigle, avait fini par s'allonger sur le banc du parc.

Sourire provoqué par une révélation simple, dénuée de tout jugement et, on peut le dire, niaise : il avait de ses nouvelles. Était-ce déplacé ? Était-ce inapproprié ? Qu'importe, ses pensées n'appartiennent qu'à lui, n'est-ce pas ? Oui, c'était bien un sentiment égoïste qui, avant toute autre réaction, le prît et le plaça sur son petit nuage. Malheureux est de constater que la chute ne fut que plus dure.

Anna, oui, Anna... Attendait-elle vraiment autant de sa part ? Lui, Jacob, parti à l'autre bout du monde pour, encore une fois, des raisons diablement égoïstes, allait-il devoir, pouvoir, même, remplir ce rôle ? Peut-être bien que oui, en effet, mais était-ce la bonne chose ? Finalement, étaient-ils des êtres ayant besoin l'un de l'autre ou des êtres en pleine séquence d'autodestruction provoquée par une origine simple : le choix d'entretenir cette relation ?

Jacob range ses lettres, prend sa béquille en main et quitte le parc, ne sachant quoi faire ensuite.
avatar
Jacob Newton

Messages : 1271
Date d'inscription : 21/05/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
67/150  (67/150)
Force mentale:
55/100  (55/100)
Emploi: Croisé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parc dans la ville

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum